En octobre 2006, pour mes cinquante ans, j'ai décidé de m'offrir ce que je n'imaginais pas depuis des années,
une guitare basse Alembic Stanley Clarke Signature série deluxe.
C'est un peu grâce à mon fils Romain que je me suis remis à la musique, passion endormie depuis quelques années. En effet, il m'a proprement réquisitionné la basse que j'ai toujours, une Ibanez SDGR d'il y a 15 ans. Le fait d'être en quelque sorte "privé" de cet instrument m'a fait redécouvrir qu'il existait; j'ai donc recommencé à jouer et, un jour, je me suis demandé si je n'allais pas recréer un groupe et surtout, me racheter une basse de qualité. J'ai longtemps hésité entre la Yamaha TRB5PII et l'Alembic, cette dernière me paraissait trop lointaine à cause de son prix, et la Yamaha avait 5 cordes et un son qui, somme toute, ne me convenait pas (j'ai acheté un DVD de Jamiroquai à Verona pour l'entendre). J'ai ensuite fait des recherches à partir du site officiel Alembic et j'ai pu retrouver des revendeurs européens et américains. C'est auprès de l'un de ces derniers que j'ai pu conclure à l'exportation de cette basse, les prix pratiqués en Europe étant surfaits. Je connaissais sa qualité sonore, très métallique, claire, cristalline autant qu'onctueuse, généreuse, sensuelle, avec un sustain incroyable et une possibilité de réglages digne d'une électronique active de qualité. En 1980, j'en avais déjà eu 4 dont je m'étais séparé. La seule différence notoire entre ce modèle ci-dessous et celles que je possédais, c'est l'électronique en stéréo (Series I) qui, à mon sens, n'apporte que des complications d'amplification et un surcoût notoire. Le son de cette basse est carrément monstrueux, vous pouvez l'écouter sur le site de Stanley Clarke. Stanley se permet plusieurs accordages (la, ré, sol, do = tenor basse ou encore la piccolo bass en mi, la, ré, sol octave au-dessus) car il utilise plusieurs instrument. J'ai laissé l'accordage traditionnel et ai confié l'amplification de salon à un Ashdown Mag300, HP sono Peavey ST15 1X15" + horn 400W et un HP PSY 12" + tweeter 180W. Une Dual Reverb effects processor Lexicon MX 200 me gratifie de quelques sons de qualité surprenante.



 
Alembic Stanley Clarke signature Deluxe #04SC13386.

alembic1.jpg
alembic2.jpg
alembic3.jpg
L'Alembic Stanley Clarke signature Deluxe.

Le coco bolo de face est somptueux.


alembic4.jpg
alembic5.jpg
alembic7.jpg
Bois: coco-bolo top & back, érable et amarante pour le manche, corps en acajou.

La crosse est splendide.

Les mécaniques sont signées Alembic mais certainement issues de chez GoToh.

alembic8.jpg
alembic9.jpg
alembic10.jpg
Les inlays sont en abalone, sorte de nacre.

Le sillet est en laiton et ajustable en hauteur.

des diodes lumineuses sur le côté du manche (switchable) sont une des caractéristiques de la signature deluxe.

alembic11.jpg
alembic12.jpg
alembic13.jpg
Romain préfère le son de l'Ibanez pour son style plus rock.





sc1.jpg
sc3.jpg

Quelques images prises dans mon jardin.
sc2.jpg
 
cb04.jpg
 
 



En janvier 2007, après avoir vainement recherché des musiciens et fait plusieurs essais, un batteur m'a contacté, intéressé par mon projet "Tribute to Stanley Clarke" (reprises des principaux morceaux). Nous avons joué plusieurs mois ensemble et, passé l'été 2007, j'ai contacté un guitariste et un clavier qui, actuellement, me suivent dans la même direction musicale.
Je suis tombé cet été sur une magnifique Alembic Mark King Signature Deluxe, 5 cordes et double oméga (découpes). Elle était tellement belle et rare (la double découpe) que j'ai craqué à nouveau. Après quelques rudes négociations au niveau du prix, elle a mis une semaine à venir depuis la Floride. J'ai aussitôt changé les cordes initialement installées comme sur toutes les basses à 5 cordes (si, mi, la, ré, sol), en mi, la, ré, sol, do. J'ai également changé les cordes de la Stanley Signature en la, ré, sol, do. Mes instruments sont donc actuellement prêts pour mon projet musical.
Le son de la Mark King est encore plus puissant, plus présent et plus brillant; je ne pensais pas qu'avec la même électronique j'aurais eu une aussi sensible différence. La Mark King est une long scale (34") alors que la Stanley Clarke est une short scale (30,75"). Ce qui fait une différence notoire au niveau du jeu, et peut-être aussi au niveau du son ?
J'ai eu la chance de trouver aussi un préampli Alembic F1-X d'occasion que j'ai assorti d'un ampli de puissance Yamaha P 5000 S de 2 X 700 W à 4 ohms. Le son du préampli à tube (12AX-7) est tout simplement sublimement subtil, rond, chaud, précis, clair, cristallin.

rack2.jpg préamplis, amplis:

1 input module ALEMBIC DS-5R (alimentation externe des seriesI)
2 PREAMPLIS ALEMBIC F1-X (1 par micro)
AMPLIFICATEUR STEREO YAMAHA P5000S 12kg et 2 X 700 Watts 4 ohms
AMPLIFICATEUR STEREO CARVIN DCML 3800 6kg (!!) et 2 X 1200 Watts @ 4 ohms

effets:

LEXICON MX200
BEHRINGER ULTRAGRAH PRO FBQ 1502
BOSS ME 50B
RODENBERG 707B clean & boost

hauts-parleurs:

SWR GOLIATH SR 800W
SWR GOLIATH SR 1200W
en option:
CARVIN LS 2153 800W
CARVIN LS 1523 800W

rack1.jpg

rack3.jpg
Retrouvez quelques enregistrements faits en répétition en attendant le CD !













 


 
Alembic Mark King signature Deluxe 5 cordes.

mk5.jpg mk52.jpg mk51.jpg
Voici le modèle Mark King signature deluxe, 5 cordes.

Elle possède un double "omega cut", sur le corps et sur la crosse.

Les bois sont identiques à ceux du modèle au-dessus.

mk53.jpg mk54.jpg mk55.jpg
J'ai été époustouflé par la beauté et le son de ce modèle.

mk57.jpg mk58.jpg mk59.jpg
 
mk590.jpg mk07.jpg mk591.jpg
Les photos prises en extérieur restituent avec exactitude les couleurs du bois.
La MK 5 a été vendue/SOLD, trop grosse et trop lourde pour moi. Je l'ai remplacée par une MK 4 en érable.
 


 
Voici la splendide Mark King signature Deluxe 4 cordes en érable flammé.
Modèle #08MK13926
qm2.jpg qm1.jpg qm3.jpg



qm4.jpg qm5.jpg qm6.jpg



qm7.jpg qm8.jpg qm9.jpg
 


 
Voici le modèle SC signature deluxe avec un cocobolo très rouge et très peu veiné,
il ressemble à du vermillon. Le corps de cette basse est en vermillon, le son est beaucoup plus dur qu'avec un corps en acajou. Est accordée en ADGC sans aucune modification (la, ré, sol, do). Modèle #08SC13899
cc2.jpg cc1.jpg cc3.jpg
cc4.jpg groupe2.jpg cc5.jpg
 



Ci-dessous la SC series II en koa, achetée à Shawn Sharniga, NYC, #82-2149:

sckoa2.jpg sckoa1.jpg sckoa6.jpg
sckoa4.jpg sckoa5.jpg sckoa3.jpg
sckoa8.jpg

sckoa7.jpg


sckoa9.jpg
sckoa10.jpg


sckoa12.jpg

premières images de cette basse réhabilitée aux ateliers Alembic: upgrade de l'électronique, changement des micros, des potentiomètres et de la prise stéréo à 5 pins, ajout d'un sillet ajustable, plaquage or des parties métalliques, refrettage et fer à chaud.

sckoa11.jpg


sckoa13.jpg

sckoa14.jpg

sckoa16.jpg

Photos prises en extérieur dans la propriété familiale. Le soleil du matin met en avant les qualités du koa, acacia d'Hawaï.


sckoa15.jpg

 


 
Voici la SC series II en blackwood (Dalbergia melanoxylon)

J'ai choisi ce bois pour son aspect, sa couleur et ses propriétés musicales (il est utilisé pour les guitares acoustiques et les petits instruments à vent comme les clarinettes.
Il est de toute beauté, et, même si il est dur à travailler, cette basse est devenue un instrument unique car construite avec mes spécifications (body plus épais à cause du filet en érable plus large, manche plus large que les standards Alembic, master volume en plus, 3 laminations en ébène sur le manche).
Ce bois est très rare en taille suffisante pour le travailler sur un instrument à cordes.


abw

abw

abw

abw

abw

abw


abw

ABWbass

ABWbass

ABWbass

ABWbass
 

La Blackwood bass, pictures © Tony Cimperman



Voici un témoignage qu'un membre du club Alembic m'a envoyé:
"I wanted to take the time to tell you that given the difficulties you've experienced with the build, I think you have behaved as well as anyone ever has. I think you're exchanges with Alembic are to be applauded. You have set a great example for everyone. Also, in my opinion, your bass is one of the most attractive basses I've seen Alembic construct. Simple, elegant and by all appearances - powerful. The blackwood is fantastic. And despite the layout error for the controls, the controls themselves are well thought out. I wish you many happy years of playing and enjoyment. It's a beautiful instrument. "Passez une bonne journée."
 


 
Voici la SC series I en coco bolo achetée à Edwin en décembre 2012.

Son électronique, même si elle conserve toutes les caractéristiques d'une series I, a été simplifiée: il n'y a plus un volume pour chaque micro, mais un master volume et un panpot qui distribue le son entre les deux micros. Le sélecteur de micro n'ayant plus de raison d'être a été remplacé par un switch on/off. Le bouton du bas sert à régler l'intensité des leds sur la touche.


CBE

CBE

CBE

CBE

CBE

CBE

CBE

 

CBE


3sE

3sE




 
Voici la MK series II en buckeyeburl (loupe de marronnier).

Fabriquée en 2007, elle a longtemps été dans un magasin en Allemagne.C'est la plus belle Mark King que j'aie eu l'occasion de posséder et de voir et elle est de surcroit très légère pour une Alembic.


BB

BB

BB

BB

BB

BB

BB

pictures 1 & 3 © Tony Cimperman




 
Quelques images d'ensemble.

BB

BB

BB


Quelques liens:

mes compositions et participations , en tant que bassiste en 1983.

Améthyste, le groupe de jazz-rock dans lequel je jouait dans les années 80.

Le forum du site Alembic  (inscription rapide mais obligatoire).

Les commentaires de ma basse sur le forum Alembic.

Mon Alembic series II de 1982, #2149, sur le forum Alembic.

Mon projet en train de naître, la BLACK SHORT SCALE SERIES I

Les étapes de construction de ma basse en African Blackwood

L'African blackwood bass finie, quelques photos

L'African blackwood en poisson d'avril !

Mes Alembic short scale Series I de 1980 sur le forum Alembic.

Mon Alembic Distillate de 1982 sur le forum Alembic.

Stanley Clarke live au Montreux Jazz Festival dans les années 1980, sur le forum Alembic.

Mon avis sur cette basse chez Audiofanzine.

Return to Forever, Vienne jazz 2011.

Les plus belles réalisations custom.

Toutes les questions que vous vous posez sur les instruments Alembic et leur électronique.

Photos Pierre-Yves Vaucher
Olympus E-500, E-510, 17,5-45mm.

Toutes les photos prises en intérieur sur fond de moquette rouge sont de Mica Wickersham-Thomas
All inside pictures on red carpet © Mica Wickersham-Thomas