accueilbatraciensreptilespages du naturalistela photo du moisalbum photolivre d'orme contacter

Photos de caméléons d'Afrique, du Moyen-Orient, de Madagascar et d'Europe: étranges reptiles aux couleurs et aspects saisissants.


cameleon cameleo bitaeniatus Chameleo gracilis
Furcifer pardalis, caméléon panthère,
Madagascar, Forêts humides.
Photo Tom Brakefield.
Chamaeleo (Trioceros) eliotti,
Ouganda, Masindi.
Photo Charles-A.Vaucher
Chamaeleo gracilis.

Photo J. Sullivan.

pardalis3.jpg pardalis4.jpg pardalisBB.jpg
Furcifer pardalis, dit "l'endormi" à la Réunion, mâle adulte et rare photo d'un jeune juste après l'éclosion.

Photos Guy Gradot (lecteur de la Réunion)

Le Furcifer pardalis est l'un des rares caméléons, avec Chamaeleo calyptratus, à se reproduire en captivité de façon courante; grande espèce de 55cm, originaire du nord et de l'est de Madagascar, il a été introduit sur l'île de la Réunion. Il s'expose beaucoup au soleil et se rencontre au voisinage des habitations. Nerveux et agressif, doit être logé individuellement. Ponte de 12 à 50 oeufs, l'incubation varie entre 159 et 323 jours...Plutôt long, mais il y a pire! Durée de vie d'environ 4 ans en terrarium.
Le Chameleo gracilis est considéré comme facile, taille d'environ 38 cm, maturité sexuelle atteinte vers 4 mois. Comme la plupart des caméléons, doit être élevé seul en raison de son agressivité envers ses congénères.


cameleo bitaeniatus cameleo fischeri cameleon fischeri
Chamaeleo (Trioceros) eliotti Bradypodion fischeri, caméléon de Fischer Bradypodion fischeri,
montagnes de l'Afrique de l'est.
photos Charles-A.Vaucher. Photo Tom Brakefield.

Le Bradypodion fischeri dont la photo du centre a été prise au Mont Kilimandjaro, vit entre 800 et 2000m d'altitude. Il mesure environ 40cm et est originaire de Tanzanie et du Kenya. Son élevage est assez délicat, nécessitant un climat frais et humide, et de grandes variations de température jour/nuit (mais non, nous ne sommes pas visiteurs...!) allant jusqu'à 12°. La ponte comprend une vingtaine d'œufs et le succès de l'incubation tient surtout aux variations de température.
Voir le Bradypodion tavetanum, une espèce proche mais nettement plus petite.
Le Chamaeleo (Trioceros) eliotti long de 20 cm environ, a un mode de reproduction ovovivipare, donnant naissance à des portées de 4 à 14 jeunes après 100 à 160 jours de gestations. Il vit dans un climat d'altitude, plutôt frais et humide.


calumna parsonii Chameleo namaquensis oustaleti
Calumma parsonii femelle, caméléon de Parson.
 
Chamaeleo namaquensis,
Régions semi désertiques d'Afrique du sud,  proches de mer. Namibie.
Furcifer oustaletti, sud de Madagascar.
Photos Charles-A. Vaucher. photo Tom Brakefield.
namaquensis1.jpg   namaquensis2.jpg
Chamaeleo namaquensis, images prises dans le désert du Namib par Bernadette Deluz.

Le Calumma parsonii partage le titre, avec son cousin oustalettii, de l'un des plus grands caméléons du monde; les mâles peuvent atteindre 70 centimètres. Les femelles sont nettement plus petites mesurant une cinquantaine de centimètres. Ils vivent dans les forêts denses (du moins ce qu'il en reste) situées à l'est de Madagascar et ont un mode de vie très sédentaire à l'abri dans la végétation. Leur biotope se caractérise par une lumière tanisée, des températures assez modérées et une humidité importante. Les pontes comprennent entre 30 et 50 oeufs et ont une période d'incubation pouvant atteindre 630 jours. Les jeunes mesurent 8 centimètres à la naissance et, comme tous les caméléons, grandissent très vite.  


cameleon quadricorne chameleo hoehnelli furcifer pardalis
Chamaeleo quadricornis quadricornis, caméléon à quatre cornes Chamaeleo hoehnelii
montagnes d'Afrique de l'est
Furcifer pardalis
photo Tom Brakefield photo Charles-A. Vaucher
photo Tom Brakefield
cameleo hoehnelli <-Chamaeleo hoehnelii->
mâles.
hoehnelii
photo Charles-A. Vaucher   photo H. Vannoy Davis,
forme de haute altitude

Le Chamaeleo quadricornis vit dans les montagnes camerounaises (Mont Manengouba) aux alentours de 1800m, dans les lisières de forêts bordant les savanes herbeuses; pond de 8 à 15 oeufs, 2 à 3 fois par ans et l'incubation dure environ 5 mois. Présence de deux cornes sur le museau.
Le Chamaeleo hoehnelli est très fréquent en captivité et est facile à élever. Long de 20 centimètres, il vit dans les montagnes d'Afrique de l'est entre 1200 et 3000 mètres. Ovovivipare, il donne naissance à des portées de 4 à 22 jeunes après une gestation de 5 mois.


Furcifer verrucosus Chamaeleo dilepis Brookesia perarmata
Furcifer verrucosus
photo Tom Brakefield.
Chamaeleo dilepis
Afrique tropicale et du sud,
photo Charles-A. Vaucher.
Brookesia perarmata
ouest de Madagascar,
photo Tom Brakefield.
Chamaeleo dilepis
Chamaeleo dilepis, le caméléon à cape,
Photo Charles-A. Vaucher

Le Furcifer verrucosus est une espèce de Madagascar qui ressemble au Chamaeleo dilepis mais s'en distingue par sa ligne claire sur les flancs. Il vit au sud de l'île, dans des biotopes arides mais à proximité de la mer. Il se réfugie dans les buissons et les arbres et aime le soleil. Les femelles pondent une fois par an, entre 30 et 60 oeufs qui éclosent au bout de 200 jours environ; la maturité sexuelle est atteinte vers l'âge de 6 mois.
Le Chamaeleo dilepis est une espèce assez grande (35cm), il est originaire des forêts et savanes d'Afrique du sud. Est très territorial et doit être élevé seul. Ponte de 19 à 58 oeufs qui éclosent au bout de 10 mois.
Voir la page de son serial killer, le boomslang, Dispholidus typus.
Le Brookesia perarmata est le "géant" (10cm) des espèces naines de Madagascar. Il vit dans le massif du Kelifely, avec un fort taux d'humidité et des zones ombragées. Cette espèce pond trois oeufs et l'incubation dure 1 mois.
Le genre brookesia compte 22 espèces de petits caméléons endémiques à Madagascar et qui vivent essentiellement dans la forêt primaire de la côte orientale de l'île. Il s'agit d'animaux particulièrement lents se déplaçant peu, vivant sur le tapis de feuilles mortes et donc souvent invisibles. En captivité, les mâles sont peu tolérés par les femelles, comme les espèces arboricoles du genre Chamaeleo. Une particularité commune, entre autre au C. calyptratus, est la production de vibrations perceptibles par les doigts qui le saisissent.
Leurs oeufs ont l'aspect d'une gélule blanche de 7/3mm: ils sont peu enfouis dans le sol. En captivité, il a été observé dans certains oeufs un petite tache de sang, ce qui semble indiquer un début d'embryogenèse en l'absence d'accouplement récent.
Cette observation peut indiquer la viabilité des spermatozoïdes dans les voies génitales de la femelle et ce, durant plusieurs mois. Cette caractéristique se retrouve également chez certains reptiles et les urodèles (salamandridés).
Les Brookesia sont relativement fragiles et peu d'éclosions ont lieu en captivité. (Extraits de l'article de Francis Girard, revue française d'aquariophilie et terrariophilie, juin 1995).


caméléon panthère chamaeleo dilepis chaméléon
Furcifer pardalis, attitude de défense,
photo Edi Day.
Chamaeleo dilepis,
photo Charles-A. Vaucher
Furcifer oustalettii, nord de Madagascar,
photo F. Riondel.
dilepis dilepis Chamaeleo hoehnelli
Chamaeleo dilepis (x2),
photos François Riondel, Tanzanie 2004.
Chamaeleo goetzei mâle, Tanzanie 2004,
photo F. Riondel.
chamaeleo chamaeleo cameleon dit commun
Chamaeleo chamaeleon, le caméléon commun, photos prises en Tunisie, août 1999, Hammamet, sur une haie de lauriers.
La couleur noire manifeste le stress et la colère, il est habituellement verdâtre et brun.
caméléon commun mort   caméléon commun
Caméléon commun trouvé mort au bord d'une route près d'Alanya, Turquie du sud. Photo Daniel Prunier et exemplaire saisi à la douane de Nice, en provenance de Tunisie (amende de 850€!).

Le Chamaeleo chamaeleon dit caméléon commun est la seule espèce à habiter le continent européen, Il fréquente les biotopes secs du sud de l'Espagne, du Portugal, de la Crête, de l'Afrique du nord et une partie du proche-orient.
A noter que le caméléon commun est strictement protégé, il est donc interdit d'achat, de vente et d'importation. De nombreux touristes se font arnaquer car il est vendu couramment sur les marchés d'Afrique du nord pour une modique somme mais aucun vendeur ne vous renseignera sur la législation; vous risquez la PRISON si vous ramenez cet animal en France et dans n'importe quel pays de la C.E.E.


chameleo jacksoni calumna parsoni verrucosus
Chamaeleo jacksoni xantholophus, Photo Tom Brakefield. Calumma parsonii mâle Furcifer verrucosus (?),
photo Edi Day.
  trioceros montium

Chamaeleo (Trioceros) montium
Photo Michabln Schwarz.
 

Le Chamaeleo (Trioceros) montium est une espèce d'altitude vivant au Cameroun, dans le district de Mamfe, dans les Monts Maneguba, le Mont Cameroun, le Mont Kupe et les collines de Rumpi. Il nécessite un climat frais et humide.

Quelques autres espèces endémiques de Madagascar:

caméléon caméléon caméléon
Furcifer balteatus, femelle
photo Yves Vallier.
Furcifer balteatus, femelle
photo Yves Vallier.
Furcifer balteatus, mâle
photo Yves Vallier.
caméléon caméléon caméléon
Calumna parsonii, femelle
photo Yves Vallier.
Calumna parsonii, mâle
photo Yves Vallier.
Calumna parsonii, mâle
photo Yves Vallier.
caméléon caméléon caméléon
Furcifer pardalis, mâle
photo Yves Vallier.
Furcifer pardalis, mâle
photo Yves Vallier.
Furcifer willsii, mâle
photo Yves Vallier.
caméléon caméléon caméléon
Furcifer minor, femelle portante
photo Yves Vallier.
Furcifer minor, mâle
photo Yves Vallier.
Furcifer campani, femelle
photo Yves Vallier.
caméléon caméléon caméléon
Furcifer lateralis, femelle
photo Yves Vallier.
Furcifer lateralis, mâle
photo Yves Vallier.
Furcifer rhinoceratus, mâle
photo Yves Vallier.
caméléon
Calumna globifer, mâle
photo Yves Vallier.

D'autres images du caméléon casqué du Yemen:
Cameleon calyptratus <- Chamaeleo calyptratus, mâle ->
le caméléon casqué du Yemen,
photos Caroline
Cameleon calyptratus

Les Furcifer balteatus et Furcifer labordi vivent respectivement à l'est et au sud-est de Madagascar.
Le Calumma gastrotaenia vit à Madagascar dans le massif d'Andringètra, les Monts Marojezy et la forêt d'Anandrivala.
Le Calumma nasuta est répandu dans la région de Nosy-Be, au nord et à l'est de Madagascar.
Le Chamaeleo calyptratus (page reptiles)

Un mot sur la coloration des caméléons:
Une caractéristique, développée chez les caméléons, mais que l'on peut trouver chez d'autres lézards, est la faculté de changer de couleur. Contrairement à la croyance populaire, ce mécanisme n'a pas pour but de permettre à l'animal de se camoufler en adoptant la teinte de son environnement immédiat. En réalité, la coloration d'un caméléon est dictée par un ensemble de facteurs assez complexe, à la fois externes (température, intensité lumineuse) et internes (état émotionnel, état de santé, modifications hormonales chez la femelle gravide). Pour résumer, on peut dire que les modifications de couleur sont dues à la dilatation de cellules pigmentées appelées chromatophores, situées dans les couches profondes de la peau. Parmi celles-ci, on peut citer les erythrophores, les mélanophores et les xanthophores qui contiennent respectivement les pigments rouges, noirs et jaunes. Ces cellules sont soumises à des mécanismes à la fois hormonaux et neurologiques: sous l'action d'une hormone appelée intermidine, le nerf sympathique va, à son tour, agir sur les chromatophores, en provoquant leur dilatation ou, au contraire, leur rétractation, avec les changements de couleur correspondant. La modification de la coloration est utilisée par les caméléons pour communiquer avec leurs congénères. Par exemple, les femelles gravides ou prêtes à être fécondées arborent une livrée caractéristique qui révèle au mâle si elles sont réceptives  ou non à un accouplement.

tanalahy, le forum des caméléons

photos de Chamaeleo calyptratus mâle.

Encore plus de caméléons...

Différentes phases du caméléon panthère à Madagascar.

le caméléon commun.

base de données sur les caméléons.


Bibliographie:

"L'élevage des caméléons", de Philippe Gérard aux éditions Philippe Gérard, 7 rue Rousselet, 75007 Paris.

"Caméléons, joyaux cachés de la nature", ouvrage traduit et réactualisé de l'oeuvre de Petr Necas, par Karim Daoues, et édité en exclusivité pour la Ferme Tropicale.

livre-cameleons

haut de page

[page reptiles 1]