Vipera ursinii sur le Mont Ventoux

les serpents venimeux, non venimeux, d'Europe et d'ailleurs.
Wolf

Bravo

Message par Wolf » 12 sept. 2006 21:25

Bonsoir à tous,
superbe ce petit reportage et quelles photos.....
Je m'associe à d'autres commentaires publiés plus haut...
Pour ma part je veux bien prendre les photos mais j'en suis pas encore à attraper ce genre de serpent...J'ai toujours l'excuse de vouloir faire les photos..
Bravo encore,
wolf

Avatar du membre
Pierre-Yves
admin
admin
Messages : 4696
Enregistré le : 31 janv. 2006 15:22
Localisation : Genève, Suisse
Contact :

Message par Pierre-Yves » 12 sept. 2006 21:46

juste pour le plaisir:
lever de soleil sur le mont Ventoux:
Image
et celui que j'ai grimpé à vélo 4 fois, donc le même:
Image

Ghost

Message par Ghost » 26 janv. 2007 15:40

;) Merci, splendide :!:
Concernant la vipère Ursinii il est vrai qu'il devient difficile d'apercevoir des spécimens, en juin 1982 j'effectuai mon service national aux 1 Groupements de Missiles Stratégiques a st chrystol sur le plateau d'Albion et alors les vipères aspic et Orsini étaient nombreuses, j'ai maintenu un mâle Orsini (41cm) de juin 1982 a mai 1983 il mangeait des criquets et des lézards, il n'a jamais cherché à me mordre, je l'ai relâché où je l'avais capturé et le lendemain je l'ai vu s'accoupler.
Cet été au mois d'août j'ai passé 15 jours dans le Vaucluse ou je gardais les silos 24 h sur 24 h pendant une semaine, je n'ai pas vu un seul serpent, même sous les pierres, hormis un magnifique lézard ocellé qui s'était réfugié au sommet d'un arbre et quelques lézard des murailles, comparer à 1982 même si je ne suis resté que 15 jours le désert...

Avatar du membre
Pierre-Yves
admin
admin
Messages : 4696
Enregistré le : 31 janv. 2006 15:22
Localisation : Genève, Suisse
Contact :

Message par Pierre-Yves » 27 janv. 2007 00:02

merci pour ton témoignage, peut-être que les conditions météos n'étaient pas top ?

ammodytes

Message par ammodytes » 07 janv. 2008 21:05

La situation de Vipera ursinii sur le Ventoux est catastrophique. Il y a deux populations qui sont séparées par la route. Ces deux populations ne se croisent JAMAIS, aucun spécimen ne traversant la route. Le biotope ne se dégrade pas vraiment puisqu'on déboise un peu et qu'une petite population d'ovins broute comme il faut.
Le tourisme fait des dégâts, VTT et motos peuvent réduire en rondelles nos ursinii. Les bandits qui prélèvent ces merveilleux animaux pour les revendre font aussi beaucoup de mal, car l'orsini est très vulnérable.
S'il vous plaît, si vous venez observer vipera ursinii sur le Ventoux, NE LES TOUCHEZ PAS. Cette vipère peut être TRES FACILEMENT observée et photographiée sans qu'on la touche. Manipulée, elle sera dérangée et pourra quitter définitivement l'endroit où vous l'avez dérangée. Ceci par respect pour le travail de JP Baron, scientifique, qui travaille sur le Ventoux depuis quasiment quarante ans.
JP Baron estime que dans moins de cinquante ans, l'espèce aura inéluctablement disparu du Ventoux.

Répondre