rencontres avec Vipera ursinii et Jean-Pierre Baron

observations de terrain (à poster ici si plusieurs espèces ou genres sinon se reporter au topic adéquat).
Avatar du membre
Pierre-Yves
admin
admin
Messages : 4451
Enregistré le : 31 janv. 2006 15:22
Localisation : Genève, Suisse
Contact :

rencontres avec Vipera ursinii et Jean-Pierre Baron

Message par Pierre-Yves » 21 août 2012 21:42

du 18 au 20 juillet, j'étais au Mont Ventoux pour participer aux observations de Vipera ursinii et aider Mr Jean-Pierre Baron dans ses recherches sur le terrain. La vipère d'orsini est sur liste rouge, son aire de répartition est très fragmentée et la situation de la population du Ventoux est soumis aux pressions humaines surtout de la part de naturalistes qui pratiquent des captures à des fins photographiques.
La température excessive de ce week-end n'a pas permis un travail quantitativement intéressant (canicule, 26° à 1400m, 41° au sol vers 11h), seuls 4 exemplaires ont pu être "travaillés": identification de l'individu dans la base de données (impressionnante !!), prise du poids, taille (museau-cloaque), sexage, photos dessus et côtés de la tête (identification par les écailles et les taches), prélèvement ADN de la salive à l'aide d'un écouvillon stérile et pour finir marquage au moyen d'une peinture à l'eau qui évite une recapture hasardeuse et qui tient jusqu'à l'an prochain. Je précise que les manipulations sont limitées au strict nécessaire et que les animaux sont relâchés au point de capture exact le jour même.
Mr Jean-Pierre Baron travaille sur une récolte de données dans cette station depuis plus de 35 ans. Il vient plusieurs fois par an, a réalisé une énorme travail de fourmi, de patience et d'endurance pour la sauvegarde de cette espèce ici. C'est un personnage très sympathique et riche en enseignement qui a le don de raconter plein d'anecdotes intéressantes. Ancien enseignant en biologie, il a mené plusieurs travaux de recherche sur différentes espèces dont la cistude bourbeuse, Emys orbicularis.
La vipère d'orsini a un régime alimentaire très précis, elle ne se nourrit que d'orthoptères (sauterelles, criquets) de taille adaptée, occasionnellement des lézards et très rarement de petits rongeurs qui sont d'ailleurs peu fréquents sur son territoire. Ses principaux prédateurs hormis l'homme sont: le grand corbeau, le circaète Jean le Blanc quand il n'y a pas de touriste pour l'effrayer, le sanglier et maintenant, une nouvelle venue à cause du réchauffement climatique, la couleuvre verte et jaune, Hierophis viridiflavus.
Cette dernière est représentée uniquement par des mâles adultes et des juvéniles. Malpolon monspessulanus a également été observée par Mr Baron près du Chalet Liotard.
La principale menace est l'activité humaine: malgré le statut de protection de cette station, de nombreux promeneurs, motards, vététistes, 4X4 (!!!), pique niqueurs, viennent perturber la vie de cette petite vipère menacée et hélas aussi des photographes animaliers, aux intentions certes louables, mais qui ne se rendent pas compte des dégâts occasionnés sur une si petit animal lors de captures à répétitions.
J'en profite pour rappeler ici que toute manipulation, capture est strictement interdite, cette zone est protégée avec gardes de l'ONF et ONCFS. Les contraventions sont très chères. Seul le travail sur le terrain AVEC la présence de Jean-Pierre Baron est tolérée. Les captures à répétitions nuisent à la santé des vipères. Il est donc impératif de les photographier in situ. Les exemplaires manipulés souvent présentent des signes de stress se manifestant à moyen terme par une baisse de la fécondité et une taille plus petite induite par une dépense énergétique liée à la fuite post capture fréquente. Photographiez les animaux in situ seulement ! Merci pour eux.

Quelques liens intéressants:
http://alexandreboissinot.jimdo.com/lif ... -d-orsini/
http://www.vipere-orsini.com/fr/

quelques travaux de Jean-Pierre Baron (au format PDF):
Régime et cycles alimentaires chez la Vipère d'orsini.
Différenciation morphologique de quatre populations françaises de Vipera ursinii ursinii
Envenimations par la Vipère d’Orsini
Stratégie démographique de Vipera ursinii ursinii au Mont-Ventoux
Jean-Pierre Baron a écrit : A LIRE !! TRES IMPORTANT !!!! APPEL EN FAVEUR DES VIPERES D'ORSINI DU VENTOUX .

Le site du Ventoux a toujours été très fréquenté par de très nombreux passionnés d'herpétologie , principalement photographes
...
Je pense qu'aujourd'hui, il est grandement nécessaire de mettre un peu de morale dans les comportements......

Notre équipe scientifique (qui suit la population depuis plus de 30 ans) ne fait que 2 courtes sessions de captures par an pour impacter au minimum le comportement des animaux.......Et nous prenons de nombreuses précautions pour limiter leur stress....
Comme nous le savons , l'espèce bénéficie d'un très fort statut de protection, malgré lequel nous observons une baisse dramatique des effectifs......

On peut affirmer qu'entre début mai et septembre , 4 ha sont arpentés par 3 photographes par semaine en moy (chacun restant en général un jour), soit une cinquantaine d'herpeto entre le 1er mai et le 1er sept,
la majorité se livrant à des MANIPULATIONS NEFASTES....
Ces photographes sont principalement français, allemands, belges, néerlandais et suisses.....
Aucun des herpétos amateurs de photo n'ont une idée de la fréquentation annuelle du site par la communauté des herpétologues......D'où l'intérêt de les mettre au courant.....

Je peux aussi préciser qu'à partir du début juin les F gestantes s'exposent plus , et sont donc plus souvent "photographiées" que les autres catégories.....
elles sont donc plus STRESSEES PAR LES CAPTURES TEMPORAIRES, avec toutes les conséquences que cela peut avoir sur leur succès repro.....

Bref ... je veux FAIRE SAVOIR A LA COMMUNAUTE, que s'il n'y a AUCUN PROBLEME à prendre avec RESPECT des photos des vipères EN PLACE (sans capture).

Les CAPTURES même momentanées pour prise de vue sont EXTRÊMEMENT DOMMAGEABLES......
1) pour la population de vipères
2) Pour le travail des scientifiques
3) Je peux ajouter, bien sûr que CETTE PRATIQUE EST RIGOUREUSEMENT INTERDITE .....

J'estime que sur ce secteur de 4 ha , certains individus sont ainsi capturés 2 à 4 fois par saison (en plus de nos 2 captures annuelles) , et relâchés en pleine chaleur, ce qui augmente considérablement leur stress et provoque de longs déplacements très négatifs à tous points de vue (amaigrissement, risque plus élevé de mortalité.......).
Je peux aussi préciser qu'à partir du début juin les F gestantes s'exposent plus , et sont donc plus souvent "photographiées" que les autres catégories.....
elles sont donc plus STRESSEES PAR LES CAPTURES TEMPORAIRES, avec toutes les conséquences que cela peut avoir sur leur succès repro.....

Vous conviendrez avec moi qu'il serait paradoxal que les amoureux de ces petites bêtes contribuent à leur disparition.....

La grande majorité des collègues, n'ayant pas une vision d'ensemble du problème, pensent qu'ils ont un impact faible !!!

Il est donc très important de faire savoir tout cela à la communauté des naturalistes herpeto .....


DR . JP BARON
départ à 6h d'Orange (Iphone)
Image

Hierophis viridiflavus, le prédateur nouveau venu...(Iphone)
Image

la grande sauterelle verte, Tettigonia viridissima
Image

galle, appelée bédéguar (voir explications par Olivier en page 2)
Image

papillons sur chardon avec bourdon pas bonbon...
Image

xylocopes...
Image

Image

Le Silène (Brintesia circe) au repos
Image

quelques portraits de la belle couleuvre verte et jaune, impossible à photographier entière tellement elle était agressive et agitée.
Image

Image

Image

Image

Image

une des proies de Vipera ursinii
Image

Vipera ursinii femelle adulte
Image

Image

Vipera ursinii juvénile
Image

Image

Jean-Pierre Baron au marquage d'un juvénile (Iphone)
Image

Image

Une partie de l'équipe présente ces jours: Lucas Cottereau, Etienne Jacquemet, Jean-Pierre Baron et Nicolas Mangez (Iphone)
Image

Une photo de Jean-Pierre Baron de l'autre vipère présente au Ventoux: Vipera aspis aspis, variété dite "la gariguette"
dont la particularité est que les mâles sont toujours de cette coloration et les femelles plus brunes.
Photo Jean-Pierre Baron (29.08.2011)
Image

Avatar du membre
Franky
membre junior
membre junior
Messages : 247
Enregistré le : 16 mai 2006 19:25
Localisation : Le Havre
Contact :

Message par Franky » 21 août 2012 23:00

Super bravo =D> merci pour le compte rendu, ça me rappelle des souvenirs, j'y suis allé pour la 1ère fois en 2006. Puis en 2007 et 2009.
Je suppose que la vipère aspic n'est pas présente sur le même site que l'ursinii ?
Des femelles gestantes ont-elles été vues ?
Il y a du sang sur la viridiflavus, c'est celui de qui ? :axe:
"Naturaliste curieux de nature..." http://www.technique-photo-nature.com

Avatar du membre
Pierre-Yves
admin
admin
Messages : 4451
Enregistré le : 31 janv. 2006 15:22
Localisation : Genève, Suisse
Contact :

Message par Pierre-Yves » 21 août 2012 23:13

aspis est présente sur le même site mais dans les endroits moins exposés, plus caillouteux et abrités avec de la végétation mais il lui est arrivé d'en observer au beau milieu des genévriers
le sang c'est le mien car elle ne fait que mordre et pas de femelles gestantes durant les deux jours où j'y étais.
Par contre JPB m'a montré les cycles de repro de femelles d'un côté du site, le plus fréquenté... et bien c'est éloquent: certaines femelles ne mettent plus bas durant 3 ans, puis une repro abortive, puis pas de repro... bref parfois des cycles de 4 ans sans naissances.... alors que la norme est bisanuelle.
Par contre JPB n'a jamais dit qu'elles se déplaçaient de genévriers en genévriers par les terriers de rongeurs car il n'y en a tout simplement pas.

Avatar du membre
Franky
membre junior
membre junior
Messages : 247
Enregistré le : 16 mai 2006 19:25
Localisation : Le Havre
Contact :

Message par Franky » 21 août 2012 23:18

Ok merci pour les précisions.

Pour le reste je ne dirai rien car les paroles s'envolent, seuls les écrits restent :smt033
"Naturaliste curieux de nature..." http://www.technique-photo-nature.com

Avatar du membre
chatou74
nouveau membre
nouveau membre
Messages : 96
Enregistré le : 01 avr. 2009 12:06
Localisation : Villasavary 11150
Contact :

Message par chatou74 » 21 août 2012 23:52

Merci pour ce chouette reportage Pierre-Yves, H. viridiflavus est de toute beauté et elle est immense, je comprends que ce soit facile pour elle d'engloutir ces petites vipères. Incroyable qu'il y ait si peu de naissance, l'augmentation de la température, l'être humain y sont surement pour quelque chose. Bravo à Monsieur J.P. Bourdon pour son travail =D>
Des belles rencontres au passage, amusant ce bourdon sous l'aile d'un des deux Erebia!
Perso j'ai encore peur des vipères #-o

Avatar du membre
Fahn
nouveau membre
nouveau membre
Messages : 17
Enregistré le : 10 juin 2011 08:20
Localisation : Valais/CH

Message par Fahn » 22 août 2012 10:18

Très intéressant ce petit reportage.

D'après les dires de M. Baron, la population recense environ 500 à 1'000 individus adultes. J'imagine bien que ça doit aussi poser problème au niveau du renouvellement du patrimoine génétique. Y aurait-il aussi un rapport avec la faible fréquence des repros et la petite taille des adultes? En plus du stress j'imagine bien...

Avatar du membre
Pierre-Yves
admin
admin
Messages : 4451
Enregistré le : 31 janv. 2006 15:22
Localisation : Genève, Suisse
Contact :

Message par Pierre-Yves » 22 août 2012 10:41

d'après JPB, la population totale du site est d'environ 500-600 individus. Il s'intéresse justement à la consanguinité possible mais pas certaine. Il explore plusieurs pistes dont celle d'une reconnaissance possible entre membres de la même lignée... à suivre.
En fait ce sont les dérangements qui occasionnent du stress qui influe directement sur la taille et la fécondité. Les courbes de croissance sont très différentes d'une partie du site (peu ou pas fréquentée) à l'autre (majoritairement fréquentée).

ammodytes

Message par ammodytes » 22 août 2012 12:02

Et Jean-Pierre m'avait dit que les orsini ne traversaient même pas la route pour se reproduire ! Allez dire ça à une berus elle va se gondoler de rire ... mais c'est hélas comme ça ... l'orsini est aussi victime de sa timidité ...

stoffy28

Message par stoffy28 » 22 août 2012 13:49

Bonjour
une petite voix me souffle que le Sylvandre serait plutôt un Brintesia Circe...

Avatar du membre
Franky
membre junior
membre junior
Messages : 247
Enregistré le : 16 mai 2006 19:25
Localisation : Le Havre
Contact :

Message par Franky » 22 août 2012 14:08

ça ne fait même aucun doute ! :-D
"Naturaliste curieux de nature..." http://www.technique-photo-nature.com

Avatar du membre
zim
membre junior
membre junior
Messages : 246
Enregistré le : 10 nov. 2011 00:42
Localisation : 91 - Arpajonnais

Message par zim » 22 août 2012 17:51

Eh ben, combien des choses....
Très beau tout ça.

J'ai vu dimanche un reportage sur ARTE sur la difficulté à de ours blanc de continuer à pouvoir se nourrir à cause du rechauffement climatique.
La plaque se glace plus tard et ont du mal à aller chercher les phoques... Sans comter que quelques femelles avec les petits sont restés dessous leurs tunnels et grottes de neige à cause de la neige qui a fondue et qui les enterrés.
Plant "terrorist"
www.lesrainettes.fr

Avatar du membre
Pierre-Yves
admin
admin
Messages : 4451
Enregistré le : 31 janv. 2006 15:22
Localisation : Genève, Suisse
Contact :

Message par Pierre-Yves » 22 août 2012 22:49

correction faite merci. Pour répondre à ammodytes oui elles ne traversent pas la route mais elle a été vue à 1 mètre du bord

Olivier
nouveau membre
nouveau membre
Messages : 34
Enregistré le : 07 janv. 2012 16:47
Localisation : Guyane, Val d'Oise et Pays Basque
Contact :

Message par Olivier » 22 août 2012 23:12

Salut,
La photo décrite comme "parasite végétal" n'est pas un parasite mais une galle, appelée bédéguar.
Provoquée par la ponte d'un insecte, Diplolepis rosae, sur rosiers sauvages, il y a pas mal de larves à l'intérieur, elles en sortent au printemps.
Olivier

stoffy28

Message par stoffy28 » 23 août 2012 09:07

au fait pourquoi "prédateur nouveau venu" pour Hierophis viridiflavus ?

Stoffy28

Avatar du membre
Noushka
membre junior
membre junior
Messages : 257
Enregistré le : 07 oct. 2011 13:47
Localisation : Saint Gaudens, Haute Garonne
Contact :

Message par Noushka » 23 août 2012 10:59

Bravo PY pour cette superbe et instructive série! =D> =D> =D>
Voilà un site passionnant!tout protégeant ces vipères, il ne faudrait pas en arriver à l'interdire d'accès, comme il est de bon ton depuis quelques années.
Ce serait un encouragement à une déconnexion supplémentaire des gens vis à vis de la nature, mais il faut les encourager à respecter l'environnementt qu'ils choisissent de fréquenter et ça commence à l'école.
Heureusement certains profs sont pleins de bon sens et ont commencé ce chouette travail qui doit absolument se généraliser à l'ensemble du territoire!
J'imagine ton exaltation sur le terrain! J'aurais bien voulu être de ll partie, mais je n'ai pas le don d'ubiquité hélas!
No one can take away what I was born with: my spirit!

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité