accueilbatraciensreptilespages du naturalistela photo du moisalbum photoforumme contacter

Le hérisson, Erinaceus europaeus.


Le sujet de ce mois n’est pas tout à fait de saison, car il s'agit d'un sympathique animal fréquent dans tous nos jardins, ou du moins presque tous, dans la mesure ou l'on ne s'entoure pas d'une muraille de Chine infranchissable et de portails étanches. Par contre, si vous laissez une faille dans votre "système de protection" il s'y engouffrera et, si vous savez vous montrer discret à la tombée de la nuit, vous verrez peut-être une ombre passer près de vous si vous prenez un repas sur la terrasse.
Malheureusement il est le plus souvent observé à l'état de petite chose écrasée sur la route: j'ai nommé le hérisson, Erinaceus europaeus. A répéter 10 fois sans erreurs!
C'est en fin d'automne qu'il prend ses quartiers d'hiver constitués d'un abri sous un tas de bois, un amas de feuilles mortes au fond d'une haie ou même au sein d'une plate-bande négligée. Mais, ne vous inquiétez pas, si il a une fâcheuse tendance à hiberner, il lui arrive de sortir sous la neige (j'ai observé des traces sur ma terrasse en décembre) pour aller se régaler de quelque nourriture: il s'agissait dans ce cas de la gamelle du chat! En belle saison, il se nourrit de tout ce qu'il trouve et est aussi opportuniste que la fouine: omnivore, l'essentiel de ses menus consiste en mollusques (limaces, vers de terre, escargots), arthropodes en tous genres (coléoptères, chenilles, mille-pattes) grenouilles, lézards, serpents et petits mammifères, œufs d'oiseaux nichant au sol, fruits, baies et champignons; c'est qu'il nous ferait presque concurrence, le bougre! Il est capable de tuer une vipère mais n'est pas immunisé contre son venin et meurt en 3 heures environ.
Un conseil: si vous en connaissez un qui vient régulièrement vous rendre visite, ne lui donnez jamais de lait, cela va lui donner une dysenterie épouvantable; par contre, il peut être utile de le mettre dans un grand carton autour duquel vous aurez scotché un collier anti-puces, à hauteur suffisante; au bout de quelques jours vous pourrez voir un nombre impressionnant de tiques et autres acariens morts au fond de la boîte, qui habitent sa peau et dont il ne peut se débarrasser à cause de ses piquants. Pour manipuler un hérisson, vous attendez qu'il se mette en boule et vous le saisissez par le dessous, la douleur sera minime; vous pouvez mettre aussi des gants de jardin. Si vous tenez absolument à le nourrir, votre copain utile des jardins se contentera des restes de repas ou de fruits.
Monsieur hérisson possède un territoire beaucoup plus étendu que sa compagne (de 8 à 10 ha).
L'odorat joue un rôle essentiel dans les relations sociales et la recherche de nourriture. C'est son sens le plus développé et est capable de sentir un homme sous le vent à une dizaine de mètres.
"Mister Piquant" habite l'ensemble de l'Europe avec différentes sous-espèces géographiques: les hérissons de Chypre présentent de plus grandes oreilles et sont beaucoup plus rapides dans leur façon de se mouvoir.
Le hérisson a des mœurs crépusculaires et nocturnes. La femelle construit un nid de végétaux et peut mettre bas une à deux portées de 3 à 7 petits par an. Ils naissent aveugles, leurs épines sont molles et ils sont allaités par leur mère; le sevrage intervient au bout de quarante jours. Vers 3 semaines, les petits  vont à la recherche des proies comme les adultes. Ils sont capables de se reproduire l'année suivante. Il fait rarement entendre sa voix, mais par contre, son grognement et son soufflement en a surpris plus d'un ! Il est aussi excellent nageur par nécessité.
Les menaces qui pèsent contre le hérisson sont les suivantes:
dans certains pays de l'est, il est consommé cuit dans un pot en terre. Mais ses principaux ennemis sont la vitesse des automobilistes ou leur perversité, les pesticides et les herbicides qui s'accumulent dans les graisses ou diminuent le nombre de leurs proies. En Suisse, 1/4 de la population des hérissons est atteinte d'intoxications chimiques mortelles, et les granulés anti-limaces contiennent de la métaldéhyde qui leur est fortement toxique.

En date du mois de juillet 2005, vu qu'il m'est souvent posé des questions sur le hérisson quant à la nourriture et au déparasitage, je me permets de proposer les solutions suivantes:
Lorsque vous trouvez des petits, si vous êtes sûr que la mère n'est plus de ce monde, alors vous pouvez leur proposer du lait en poudre pour chat avec un biberon jouet ou une pipette; si vous rencontrez en plein été et de jour un hérisson, c'est qu'il est vraisemblablement affamé par manque de proie (les limaces et les escargots ne sortent pas en temps de canicule) et vous pourrez lui donner une boite de nourriture pour chat (au poulet ou au lapin) qu'il ingurgitera prestement.

Site web spécialisé en soins du hérisson: le sanctuaire du hérisson.

Les problèmes rencontrés par le hérisson:
La vie du hérisson n'est pas facile; beaucoup de facteurs font que ce petit animal disparaît peu à peu de nos régions. Les causes principales sont les suivantes:
  -ingestion directe de pesticides dans les jardins et cultures.
  -accidents dus au trafic routier.
  -prédation par le blaireau, le hibou grand-duc, le renard, le sanglier, la buse, le chien, le chat et la fouine.
  -le parasitisme.
  -les maladies infectieuses.
  -les accidents divers: noyade dans les trous et piscines.
  -disparition du bocage.
  -disparition des petits bois.
  -cloisonnement trop parfait de nos jardins.
  -ingestion d'insectes déjà contaminés par des pesticides.
Pour éviter que les hérissons ne s'empoisonnent avec les granulés anti-limaces:
il existe une méthode de lutte biologique ayant de bons résultats; il s'agit du produit NEMASLUG, produit naturel, composé de nématodes qui sont des prédateurs des limaces. Ce produit est vendu par correspondance au 05.53.51.22.25.
Pour mieux aider votre copain des jardins:
  -maintenir ou planter des haies.
  -donner de la nourriture uniquement en cas de disette prolongée.
  -donner à boire de l'eau (et JAMAIS DE LAIT) en cas de forte sécheresse.
  -NE JAMAIS donner de pain.
  -préparer un abri protégé des courants d'air, de l'ensoleillement direct et de l'humidité.
  -installer une planchette en pente douce au bord de vos bassins ou créer des pentes naturelles aux bords de ceux-ci.
  -laisser une ouverture d'au moins 10cm quelque part dans votre clôture.
  -ne pas brûler les tas de feuilles sèches en hiver et au printemps.
  -ne pas déranger une famille hérisson au nid.
  -ne pas séparer les jeunes de leur mère et ne pas donner à manger toute l'année.
  -ne pas perturber un hérisson durant son sommeil hivernal.
  -ne pas épandre de produits chimiques dans son jardin.
L'aménagement d'un gîte pour hérissons:
  -il n'est pas très exigeant; une simple caisse retournée recouverte de feuilles mortes suffit.
  -vous pouvez également lui proposer une cache plus élaborée comme un tas de bois aménagé, à l'abri de la pluie, des vents dominants et de l'ensoleillement direct, orientée au sud-est. Ne mettez rien à l'intérieur du gîte, laissez-le apporter lui-même les matériaux pour la construction de son nid.

Alors, méditez sur votre comportement et à bientôt.


herisson <-Photos C.-A. Vaucher-> herisson bébés
Hérisson adulte,
Les Plans sur Bex, 1300m

Hérissons juvéniles, octobre 1984

herissons famille herisson herisson femelle et petits
Femelle et ses 3 petits photographiés le 20 octobre 2001 vers 22h, Veigy, Haute-Savoie, dans mon jardin
Photos Pierre-Yves Vaucher

herisson hérisson femelle jeune hérisson
Hérisson, le soir dans un jardin

Femelle hérisson prise le 29.08.04.
Photo Romain Vaucher

Jeune hérisson autonome

herisson herisson herisson
L'insolite: ce hérisson se baladait près de ma mare en plein après-midi ! Il faisait 29°...(29 mai 2005) et je me suis demandé ce qu'il pouvait faire en plein jour et en pleine chaleur.
Je lui ai arrosé doucement la tête et le corps croyant qu'il avait soif, mais aucune réaction d'hydratation ne fut observée. La logique a voulu alors que je m'interroge sur son alimentation :
je lui ai donc proposé une boîte de pâtée pour chat qu'il a prestement engloutie. En cette période de sécheresse brève, les proies telles que l'escargot, le ver de terre ou la limace peuvent faire cruellement défaut.

herisson
Même situation (jour et mois) photographiée par Yves Tieche en fin de journée dans le canton de Vaud

herisson herisson herisson
Famille hérisson découverte
sous un container à poubelle
le 23.06.05

Les jeunes suivent leur mère


Lorsqu'elle s'éloigne, les petits
émettent un sifflement.

herisson herisson herisson
La mère tente de les rassurer.

Jeune hérisson sur ma main.
Photo Florian Vaucher

Un petit égaré rejoindra son abri
niché dans le trou d'un mur

herisson12.jpg herisson13.jpg herisson14.jpg
Un affamé par temps de canicule...

se régala d'une manne féline...

que je lui proposai en juillet 2005


Écoutez son bruit lorsqu'il cherche ses proies.

haut de page

précédentesuivante