accueilbatraciensreptilespages du naturalistela photo du moisalbum photoforumme contacter

Le crapaud accoucheur, Alytes obstetricans.


Au travers de cette nouvelle rubrique, je me propose de vous faire découvrir la faune qui peuple nos jardins. Ceux-ci sont souvent habités par des animaux étranges et méconnus tant par leurs mœurs que par leur discrétion.
Dans cette première page, je vous invite à découvrir un membre des mal-aimés, un crapaud, de la famille des discoglossidés (étymologiquement "langue en forme de disque"); son nom, le crapaud accoucheur, du nom latin d'Alytes obstetricans, est un petit batracien ayant une lointaine apparence avec le vulgaire crapaud que tout le monde connaît (Bufo bufo).
En effet, il est beaucoup plus petit (4,5 cm. en moyenne), de teinte grisâtre, ne se voit que très rarement. Il se fait remarquer par son chant particulier qui ressemble à une note de flûte répétée toutes les quatre à cinq secondes. Lorsque plusieurs mâles s'expriment en même temps (car seuls les mâles de crapauds et grenouilles sont capables d'émettre des sons pour attirer les femelles), nous assistons à un véritable "carillon", car chaque individu émet à sa propre fréquence. Ce petit crapaud est aussi appelé "Docteur Toutou" car son chant ressemble à un tou...tou...tou qui rappelle, pour les amateurs d'oiseaux nocturnes, le chant du hibou petit duc.
Notre Docteur Toutou se plaît à vivre dans les endroits chauds et secs, comme les murs de pierres sèches, les tas de sable, les talus et les carrières. Sa répartition européenne comprend l'ensemble de la France et l'Espagne. Dans nos régions, il est en voie de raréfaction sur l'ensemble du plateau suisse, présent dans le sud du canton de Genève, sporadique en Haute-Savoie. Il existe une petite population sur le territoire de notre commune. Comme tous les crapauds et grenouilles, il a tendance à disparaître à cause de la destruction de son habitat et de l'utilisation d'herbicides et d'insecticides. Un batracien avalant une limace ayant "dégusté" un anti-limace est condamné à une mort certaine. Ses prédateurs sont les rats, les chats, les couleuvres, certains oiseaux et...l'homme.
Notre Docteur Toutou se régale d'insectes divers (mille-pattes, araignées, perce-oreilles, chenilles et scarabées) ainsi qu'un grand nombre de petites limaces, ce qui fait de lui, comme tous les crapauds, un auxiliaire utile pour les jardins. J'ai même pu observer la capture et l'ingestion d'un lézard des murailles (Podarcis muralis) par un Alytes, et ce, de nuit!   
Son mode de reproduction est unique en Europe: la femelle, attirée par le chant du mâle qui débute à la mi-mars selon les années, s'approche de son partenaire; Môôsieur le Docteur grimpe sur le dos de sa promise, la stimule à pondre grâce à un mouvement de ses pattes arrière et, lorsque Madame émet son chapelet d'œufs (de 30 à 70 environ), celui-ci les féconde avec son urine! En effet, les batraciens mâles font "pipi" sur les œufs de la femelle, car l'urine contient les spermatozoïdes qui iront les féconder. Après la fécondation, et c'est là que le terme "crapaud accoucheur" prend toute sa dimension, le Papa Docteur Toutou enroule avec ses pattes arrière le cordon d'œufs (qui peut mesurer jusqu'à 1 mètre 80 si il était étendu) et en prendra soin jusqu'à  la maturité des têtards qui seront amenés à la mare au moment de l'éclosion. Celle-ci intervient entre 4 et 7 semaines après l'accouplement. Durant cette période notre copain des jardins aura pris soin de veiller à l'humidification de sa progéniture en sortant de son refuge régulièrement par temps humide. Dans cette famille de crapauds, seul le mâle se rend à l'eau 1-2 fois par belle saison pour déposer sa descendance, alors que chez les autres membres de la famille, c'est le couple qui fait le travail dans l'eau une fois l'an, en principe et en Europe.
Notre ami le Docteur cessera d'animer vos nuits par ses vocalises d'octobre à mars à cause de son repos hivernal.


Alytes obstetricans

Alytes obstetricans, couple

Alytes obstetricans, mâle avec oeufs



haut de page

suivante