Pétition contre la capture de l'ours Franska

Avatar du membre
Pierre-Yves
admin
admin
Messages : 3168
Enregistré le : 31 janv. 2006 14:22
Localisation : Genève, Suisse
Contact :

Message par Pierre-Yves »

alors...vos points de vues se respectent, tous, je les partage, je lis, c'est intéressant. Je ne connais pas la superficie "viable" pour une population d'ours, c'est vrai que les Carpathes proposent de vastes territoires aux ours, ce qui ne les empêchent nullement de venir se frotter aux humains quand il y a des poubelles... les Pyrénées sont vastes mais les territoires nettement réduits, sauf si on inclus les Cantabriques dans la chaine. Bon je suppose que les auteurs de ce projet ont bien étudié la question ?!
ps: dans les Causses, c'est le vautour moine ou le fauve ?

arwen8

Message par arwen8 »

également signé :wink:

Johan

Message par Johan »

bien vu PY, ce sont des vautours fauves pour l'essentiel, même si le moine a été aussi réintroduit.
les effectifs dans les Causses sont de l'ordre de 300 couples de fauves (pour une population de l'ordre de 500 vautours fauves en comptant les jeunes)
Pour les moines, ils sont une cinquantaine, ce qui est déjà énorme au regard de la population européenne. Le moine est en danger, bien plus que le fauve.
Le percnoptère (plus petit vautour) est lui aussi arrivé ces dernières années dans les Causses, de manière spontanée!
On montre que ces trois vautours sont très complémentaires dans la chaine alimentaire nécrophage, les seuls manquants sont les gypaètes. On parle aussi de les ré-introduire, (les autorisations sont OK), mais c'est bien plus difficile, car cet oiseau est + farouche, il abandonne + facilement sa nichée en cas de dérangement, et surtout il n'atteint sa maturité sexuelle qu'à l'âge de 7 ans...
Pour info, la cause n°1 de mortalité des vautours dans les Causses sont les électrocutions sur les lignes hautes tensions.
ps: peut être que ce poste n'a rien à faire dans la partie "mammifères", ou alors il faudrait parler des renards: les vautours ont disparu dans les Causses suite aux empoisements à la strychnine dédiés aux renards. Les vautours ont ainsi disparu dans les années 40, mais pas les renards!

Avatar du membre
Pierre-Yves
admin
admin
Messages : 3168
Enregistré le : 31 janv. 2006 14:22
Localisation : Genève, Suisse
Contact :

Message par Pierre-Yves »

j'ai vu 2 percnoptères près d'Alès il y a 10 ans... ça m'avait un peu étonné mais comme il y en a en Espagne ...

Johan

Message par Johan »

Etonnant mais très possible. La carte de répartition de cette espèce en France, c'est: les Pyrénées et une aire allant des Grands Causses vers les Cévennes jusqu'à la Durance en passant par la Camargue.
Le "Guide des Rapaces Diurnes" de Benny Gensbol (Delachaux et Niestlé) fait état d'une population française de 71 couples (2003), "en légère augmentation dans le Sud Est".
Pour ce qui est de la population européenne, on est à 2100-2500 couples principalement dans la péninsule ibérique, et en très forte régression en Europe. (raisons: grand "progrès" de l'hygiène qui impose d'incinérer ou d'enterrer le bétail mort, mais aussi les empoisonnements, les persécutions directes) En France, les populations ont réapparu spontanément dans les lieux de réintroduction d'autres espèces de vautours, seuls endroits où notre bon vieux percno peut trouver de la nourriture à son gout, c'est à dire des charognes qui sont données aux vautours. Si ça c'est pas de l'adaptation!
Les espèces de vautours sont très complémentaires:
- v. fauve: préfère les matières molles telles qu'intestins, abats, tripaille... Noter l'adaptation par l'absence de plume sur le cou, ce qui lui facilite la tache lorsqu'il va fouiller les entrailles
- v. moine: préfère les matières dures telles que ligaments, peau, tendons, cartilages.
- percno: arrive après les gros vautours, et cure les morceaux de viande accrochés aux os, dans les trous etc... Remarquez l'adaptation de la forme de son bec très fin qui lui permet de ne laisser aucune miette.
- enfin, pour compléter le tableau, il resterait le gypaete qui lui mange les os (vous savez comment...)
Et tout est nettoyé!! Bon, je dis pas que le grand corbeau ou le renard n'essaient pas d'être de la partie ... mais le nombre des gros vautours et quand même dissuasif.
Ca montre que la nature est quand même superbement faite, ces 4 espèces de vautours se sont développés côte à côte car ce sont des nécrophages complémentaires... Noter aussi qu'ils s'entraident pour trouver leur nourriture.

Avatar du membre
Pierre-Yves
admin
admin
Messages : 3168
Enregistré le : 31 janv. 2006 14:22
Localisation : Genève, Suisse
Contact :

Message par Pierre-Yves »

et l'ours, je suis sûr, vu qu'il s'agit de lui dans ce post, qu'il concurrencerait les 4 espèces de rapaces, nettoyant le tout pour son compte, et aussi finissant la moelle délaissée par d'autres...

Avatar du membre
Staff
membre junior
membre junior
Messages : 25
Enregistré le : 13 août 2006 10:14
Localisation : Belgique
Contact :

Message par Staff »

Bonsoir,

Hélas, elle est morte tué par des voitures.
Mais l'autopsie à révéler des plombs de chasse dans son arrière - train.
La secrétaire d'Etat chargée de l'Ecologie a demandé un complément
d'enquête.
Affaire à suivre.

Staff

Répondre