Page 2 sur 2

Posté : 15 août 2014 19:00
par Pierre-Yves
cool merci pareillement :smt033

Posté : 29 nov. 2015 17:42
par pierre81
Bonjour à toutes et tous;
Me revoici avec "mes locataires" ils sont toujours autour de la maison: 3 à coté du poulailler sous des tuiles et 1 dans le jardin sous les feuilles et branches d'un vieux poirier.
Et là j'ai un soucis, ils sont chassés par des chats (demis sauvages): comment éviter les rencontres fatales? :(
J'ai bien mis un peu plus de bois, les chats passent pas mais les tritons....
Si vous avez une idée ou conseils, je vous en remercie.
A+ Pierre

Posté : 29 nov. 2015 22:37
par Pierre-Yves
mais les tritons... (=?) que signifient les trois petits points ? As-tu déjà vu un chat avec un triton dans la gueule ou as-tu déjà vu un chat tuer un triton ? Tu dis que tes tritons sont "chassés", peux-tu en dire plus ?

Posté : 29 nov. 2015 23:04
par pierre81
Bonsoir Pierre-Yves;
J'ai vu les chats chasser les lézards et en manger, et je pense pas qu'ils fassent la différence avec un triton. :cry:
Pour les petits points, c'est pour expliquer que ces tritons se faufilent entre les branches pour sortir.
Ce qui m'ennuie c'est que chaque fois que je les rencontre, ils se figent ou partent très lentement! Un chat ne fera pas de détail?

Posté : 29 nov. 2015 23:45
par Pierre-Yves
voilà: la différence majeure entre un triton et un lézard est que le lézard n'a que l'autotomie de sa queue et sa rapidité pour se défendre alors que le triton, les tritons, comme les salamandres, ont tout un système de glandes vénéneuses pour se défendre... très efficace :smt104 , si un chat en prend un dans la gueule, il s'en souviendra à jamais des brûlures causées par le venin laiteux des tritons :doubt: !! donc pas de soucis, si les tritons sont lents, leur défense est efficace. :smt074

Posté : 30 nov. 2015 07:51
par pierre81
Bonjour Pierre-Yves;
Merci pour les informations. Je pensais les tritons sans défense face aux chats, par contre si les félins pouvaient en mordiller un ça les découragerait d'attraper des lézards. :? là je suis pas gentil pour les chats.... :roll:
Est-il dangereux pour l'homme ce venin laiteux? En arrachant l'herbe autour des asperges j'avais trouvé un triton et je l'ai remis sous les branches...
A noter que j'ai des mains de mécanos (calleuses) et en plus boueuse à ce moment là, donc le venin n'a pu me toucher? [-X

Posté : 30 nov. 2015 09:16
par Pierre-Yves
il n'y a aucun danger pour ce qui concerne les batraciens d'Europe sauf si tu te fais de l'extrait en injectable :smt116 :smt118 Il faut juste te laver les mains après manipulation et surtout ne jamais te frotter les yeux car tu pourrais avoir l’œil irrité et larmoyant durant une vingtaine de minutes. Le chat va retenir que le triton n'est pas bon pour lui mais il continuera à chasser les lézards.

Posté : 05 déc. 2015 00:53
par Neopilina
Idem que Pierre-Yves. Un chat, un renard, etc., ne le fait qu'une fois avec des tritons, ou encore avec les crapauds.
Et sinon, de façon absolument générale, on se lave soigneusement les mains après chaque sortie naturaliste. Une morsure de tique sera surveillée, etc. Hospitalisé en 2013, une prise de sang a révélé des anticorps à Borrelia, la famille de bactéries responsables de la maladie de Lyme, j'ai donc eu cette maladie sans le savoir !
On fait tous très attention aux risques d'envenimation par les espèces venimeuses, forcément, mais c'est loin d'être le seul risque que l'on court. Sans céder à la paranoïa, la liste des pathologies auxquelles s'expose le naturaliste est impressionnante, et certaines ont une évolution très lente, quand des symptômes apparaissent elle est bien installée, et d'autres ont tout de suite des conséquences dramatiques. Je pense à la tularémie : plusieurs cas viennent d'être mentionnés peu après l'ouverture de la chasse cette année dans l'Est de la France. On ne touche donc absolument pas un lièvre qui a l'air mal en point. Les autorités ont de suite fermé la chasse au lièvre, la tularémie pouvant se contracter par simple contact ( Et aussi via morsure de tique. ), ou encore l'échinococcose alvéolaire que les excréments de chats, chiens, renards, etc., dispersent partout de façon invisible ( Les excréments disparaissent assez vite, mais la zone reste contaminée. ). Quand les symptômes apparaissent, il est souvent trop tard, etc.
A l'extérieur, on évite soigneusement les contacts directs entre mains et bouche, et quand on rentre, direction le lavabo ! :wink:

Posté : 05 déc. 2015 07:53
par pierre81
Bonjour Neopilina;
Je suis un "gars de la campagne" et je dois être immunisé :roll: de tout ces tracas ou je l’espère. Autrement ton discourt malheureusement vrai me ferait peur.
Pour ce qui est des chats, ils n'ont pas encore "goutté" et il y en a toujours un à l’affût près du poirier.
Hier j'ai revu un triton à coté des poules ,il se portait bien ....

Posté : 05 déc. 2015 14:36
par Pierre-Yves
je suis nettement moins précautionneux que Neopilina :smt044 mais conscient de toutes ces maladies :smt118 :smt030