Quelques orchidées italiennes

Répondre
Avatar du membre
Jabberwocky
nouveau membre
nouveau membre
Messages : 20
Enregistré le : 22 nov. 2014 15:08
Localisation : Lyon

Quelques orchidées italiennes

Message par Jabberwocky » 26 janv. 2015 16:41

Je vous propose de partager un voyage en Italie, du 15 au 23 avril 2014, avec comme objectif principal de voir quelques orchidées endémiques. Ce périple m'a emmené de la Ligurie à la Calabre, en passant par la Toscane, le Latium, la Campanie et le Basilicate ; donc la façade ouest, en suivant la Méditerranée

Les étoiles représentent les secteurs visités.
Image

On commence évidement par l'Orchis italica, cette espèce n'est pas rare dans tout le bassin méditerranéen.
Image

L'Orchis patens, rare et très localisée, est présent en Ligurie et en Afrique du nord. Cette espèce est proche de l'O. spitzelii qu'on peut découvrir dans les Alpes.
Image

L'Orchis ligustica est un endémique de Ligurie. Avec une aire de répartition très restreinte, cette espèce est très menacée.
Image

L'Orchis pauciflora, disséminé dans le bassin méditerranéen, se reconnaît par son aspect bicolore de ces fleurs : labelle jaune vif et sépale jaune pale.
Image

L'Orchis quadripunctata est rare en Italie. Sa fleur est munie d'un éperon long et fin et sont labelle est orné de 4 points ou plus.
Image

Un biotope à orchidée en Campanie, avec au premier plan Orchis provincialis et O. papilionacea. En fond, le village de Campora.
Image

L'Orchis papilionacea est présent dans tout le sud de l'Europe et en Afrique du nord.
Image

L'Orchis morio est plus septentrional.
Image

Un hybride entre l'Orchis morio et O. papilionacea.
Image

Neottinea maculata, cette orchidée est discrète, avec des fleurs assez petites, orientées en tous sens. Découverte en Campanie.
Image

Une prairie riche en Serapias en Ligurie.
Image

Serapias lingua, cette espèce est très variable, aussi par son port que par les couleurs qu'elle arbore.
Image

Serapias neglecta, sans doute le plus spectaculaire des Serapias.
Image

Lors de ce voyage, je n'ai pas eu beaucoup de chance en herpéto, seuls quelques Podarcis sicula se sont laissé photographier.
Image

Image

Avatar du membre
Jabberwocky
nouveau membre
nouveau membre
Messages : 20
Enregistré le : 22 nov. 2014 15:08
Localisation : Lyon

Message par Jabberwocky » 26 janv. 2015 18:04

Les Ophrys, toujours spectaculaires, sont évidement le clou de ce voyage.

Un classique méditerranéen, l'Ophrys lutea.
Image

Un bord de route très riche en Calabre.
Image

Ophrys incubacea, reconnaissable avec ses gibbosités importantes et son labelle sombre à pilosité hirsute.
Image

L'ophrys garganica, dédié au Monte Gargano, un haut lieu de l'orchidophilie. Un labelle aux teintes rougeâtre et des pétales larges le caractérisent.
Image

Ophrys argentaria, un petit Ophrys endémique de Toscane, dédié au Monte Argentario.
Image

Ophrys cilentana, un endémique de Campanie. Dédié au Monte Cilentano ; c'est à croire que chaque massif montagneux a son Ophrys.
Image

Très proche morphologiquement, Ophrys archipelagi est uniquement présent en ex Yougoslavie et au sud de l'Italie.
Image

Un endémique de Toscane, Ophrys montis-leonis, illustré ici dans une forme pas typique mais particulièrement belle.
Image

Viennent ensuite 3 espèces très proches qui forment un continuum morphologique que seul les spécialistes peuvent débrouiller, et encore. Ces espèces sont très polymorphes.
Ophrys biscutella, présent dans les Pouilles et le Basilicate.
Image

Ophrys pollinensis, endémique de Campanie, et dédié au Monte Pollino où il a été découvert.
Image

Et en Toscane, ainsi que dans les régions limitrophes, Ophrys crabronifera. Dédié, cette fois, par analogie de sa forme, au frelon, Vespa crabro. Ceci reste toutefois assez subjectif.
Image

Puis 3 espèces appartenant au complexe fuciflora :
Avec de grosses fleurs, Ophrys apulica, endémique de la région des Pouilles (Puglia).
Image

Une macule plus simple, un labelle de teinte foncé, C'est Ophrys pinguis, récemment décrit.
Image

Ophrys serotina, avec des petites fleurs peu convexes, est un endémique du sud-ouest de l'Italie.
Image

Biotope à Ophrys bombyliflora.
Image

Ophrys bombyliflora, ce petit ophrys est présent dans toute la région méditerranéenne.
Image

Ophrys neglecta, un représentant du complexe tenthredinifera reconnaissable à sa houppe de poils au dessus de l'appendice.
Image

Ophrys bertolonii, caractéristique avec son labelle en selle et les bords évidés de sa cavité stigmatique.
Image


Oui, je sais, mon reportage est pauvre en reptile ou batracien ; :cry: mais je ferais mieux la prochaine fois. :-"

Avatar du membre
Pierre-Yves
admin
admin
Messages : 4441
Enregistré le : 31 janv. 2006 15:22
Localisation : Genève, Suisse
Contact :

Message par Pierre-Yves » 27 janv. 2015 18:51

mais mon Dieu qu'on s'en fiche si il n'y a pas de reptiles O:) O:) :smt118 c'est tellement beau merci !! de bien belles espèces inconnues pour moi bien sûr !! merci pour ce partage, cette découverte et ces belles images :wink: par contre je déplace le sujet dans la section appropriée "fleurs et plantes indigènes"
Tu as l'air bien spécialisé dans le domaine, je te tire mon chapeau... je suis incapable d'en faire le 10ème :smt013 Je vois que tu as été en Campanie, un des fiefs de Salamandra gigliolii, presque toute jaune

Avatar du membre
Jabberwocky
nouveau membre
nouveau membre
Messages : 20
Enregistré le : 22 nov. 2014 15:08
Localisation : Lyon

Message par Jabberwocky » 27 janv. 2015 19:34

Merci pour tes commentaires.
J'avais initialement posté ce sujet dans la rubrique "voyage naturaliste" car il traitait de plusieurs espèces, mais il est vrai que c'est la même famille.
Maintenant, il y a 2 lézards qui se cachent en botanique. :smt033 :smt040 :lol:

Avatar du membre
Neimerion
nouveau membre
nouveau membre
Messages : 54
Enregistré le : 01 nov. 2013 11:18
Localisation : Corte (Haute-Corse) - Nice (Alpes-maritimes)

Message par Neimerion » 16 févr. 2015 11:01

Merci pour les photos ! Il y a de belles espèces, bravo =D>

Une préférence pour les Orchis du début, les Ophrys il y a trop d'espèces pour des trucs qui se ressemblent beaucoup trop à mon goût !

La Ligurie c'est pas loin, je vais surement y allé au Printemps en plus pour les Amphibiens, attend toi à être recontacté :)

Robin

Avatar du membre
Jabberwocky
nouveau membre
nouveau membre
Messages : 20
Enregistré le : 22 nov. 2014 15:08
Localisation : Lyon

Message par Jabberwocky » 16 févr. 2015 18:01

C'est vrai que les Ophrys peuvent être déroutants pour les non initiés ](*,) ; mais avec l'expérience, plus c'est compliqué, plus on aime :smt118 . Il faut peut être avoir une tendance maso :smt040 .

Plus sérieusement, en 30 ans d'orchidophilie, j'ai assisté à une inflation démentielle du nombre d'espèces. Ceci dit, je laisse aux orchidologues et autres experts le soin d'assumer leurs descriptions et la complexification du sujet. Pour ma part, je resterais toujours sensible à la beauté et à l'originalité de ces fleurs.

Et leur biologie est encore plus passionnante ! Je vous promet de faire un sujet sur la pollinisation des ophrys une prochaine fois.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité