accueilbatraciensreptilespages du naturalistela photo du moisalbum photoforumme contacter

Pristurus carteri, le gecko scorpion d'Oman.


Dans des contrées aux paysages et biotopes tant arides que majestueux, peuvent se rencontrer des créatures surprenantes  tels les reptiles, seuls vertébrés ou presque à supporter des chaleurs torrides, des écarts de températures importants et des sécheresses sans fin. Les reptiles, dans les régions arides ou désertiques ont développé des facultés d'adaptation extraordinaires: je peux citer la capacité comportementale à réguler leur température, le développement de certaines parties de leur anatomie pour s'enfouir, se déplacer sur le sable, creuser des terriers ou encore récolter de l'eau en condensation.
Parmi ces reptiles, il en est un étrange, surtout par son aspect: Pristurus carteri, le gecko scorpion, photographié au Sultanat d'Oman par Laurent Majorel.

Le gecko scorpion ou gecko à queue de scorpion

nom scientifique: Pristurus carteri. Reptile, Squamata, Sauria, Gekkonidae.
nom courant: gecko scorpion ou gecko à queue de scorpion (ang: scorpion tailed gecko).
autres espèces: Pristurus abdelkuri (île Abd-El-Kuri entre Socotra et la Somalie), Pristurus crucifer (Eritrée, Éthiopie, îles Socotra et Somalie, Arabie Saoudite, Yemen), Pristurus flavipunctatus (Égypte, Eritrée, Éthiopie, Somalie, Soudan, Djibouti, Jordanie, Arabie Saoudite), Pristurus guichardi, insignis, insignoides & obsti (îles Socotra), Pristurus rupestris (Eritrée, Éthiopie, Somalie jusqu'au Pakistan), Pristurus samhaensis (îles Darsa et Sama), Pristurus simonettai (Somalie du sud), Pristurus sokotranus (îles Socotra, Dahamis & Abd-El-Kuri, Somalie) et Pristurus somalicus (Somalie), Pristurus ornithocephalus, popovi, minimus, gasperetti, collaris, celerrimus, obsti, saada & phillipsii .
répartition géographique: Sultanat d'Oman, Arabie Saoudite (Masirah), Yemen.
terra typica: Massera, côte est de la péninsule arabe.
mœurs: diurne, terrestre, fouisseur et grimpeur: il peut se poster sur des plantes ou dans des arbustes afin de guetter des proies ou de surveiller son territoire. Un mâle se plait en compagnie de femelles, comme beaucoup de membres de la famille des geckonidés, mais ne tolère pas la présence d'un congénère du même sexe. En captivité, 2 mâles peuvent se battre jusqu'à ce que le dominé présente de sérieuses blessures, voire jusqu'à une issue fatale. Il supporte des écarts de température importants, comme beaucoup de reptiles vivants dans ce type de biotope: de -3° jusqu'à +40°.
habitat: biotopes sablonneux, rocailleux, oueds asséchés, en bord de mer comme en altitude: 2000m dans les montagnes d'Al Hajar al Gharbi au nord d'Oman (pour Pristurus gallagheri & celerrimus).
dimorphisme: le mâle est plus grand que la femelle et présente des tubercules fins (sorte de crête effilée) sur le dessus et le dessous de la queue qui est, chez cette espèce, comprimée latéralement. La taille est d'environ 10 à 11 cm chez les adultes.
nourriture: lézard principalement insectivore qui se nourrit de diptères, coléoptères, myriapodes, orthoptères, lépidoptères et arachnides.
reproduction: la période de reproduction se situe au printemps. Les femelles font 3-4 pontes de deux oeufs,  jusqu'en été, qui seront déposés sous de pierres, plus ou moins enterrés. L'incubation dure entre 50 et 70 jours suivant la température. Les jeunes mesurent environ 4-5 cm à l'éclosion.
particularités: en dehors de son aspect particulier, ce gecko tient souvent sa queue à demi enroulée vers son dos, ce qui lui a valu son nom. Cette attitude doit avoir une signification de séduction, d'avertissement ou de défense envers ses congénères. Il s'agit d'un outil de communication et de réserve de graisse en cas de disette. A noter l'absence de disques adhésifs, caractéristique des geckos terrestres.


Pristurus carteri Pristurus carteri
Pristurus carteri, (femelle juvénile?), détail de la tête

Le Pristurus ne semble pas être farouche

Pristurus carteri Pristurus sp
Magnifique exemple d'homochromie

Pristurus sp: il existe au moins quatre espèces au sultanat d'Oman

biotope pristurus biotope pristurus
Biotope de Pristurus carteri, Sultanat d'Oman.

Biotope de Pristurus carteri, Sultanat d'Oman.

Pristurus sp
Les Pristurus, comme beaucoup de Gekkonidae, usent et abusent de leur faculté d'homochromie,
ce qui les rend plus difficiles à déceler pour l'oeil humain et celui de leurs prédateurs.

Photos: Laurent Majorel

carte
carte de répartition du genre Pristurus.

haut de page

précédentesuivante