Recherche et observation d'ursinii, seoanei, chioglossa...

observations de terrain (à poster ici si plusieurs espèces ou genres sinon se reporter au topic adéquat).
Avatar du membre
Franky
membre senior
membre senior
Messages : 209
Enregistré le : 16 mai 2006 19:25
Localisation : Le Havre
Contact :

Recherche et observation d'ursinii, seoanei, chioglossa...

Message par Franky »

Bonjour à tous,
Voici un petit compte rendu rapide de mon voyage qui s'est déroulé du 20 au 30 Août dernier essentiellement en France et au Portugal. Le but du voyage, essentiellement photographique, était surtout ciblé sur le fameux Chioglosse portuguais (Chioglossa lusitanica) mais je suis par la même occasion passé au Mont Ventoux afin de rechercher la rare Vipère d'Orsini (Vipera ursinii).
Première constatation, le secteur est vraiment très restreint et bien que protégé et surveillé, les touristes ne se privent pas pour débouler et nique-niquer à cet endroit... en laissant parfois bouteilles et emballages sur place alors que les poubelles sont à deux pas... Hé oui nous sommes bien en France...!
Malgré une recherche en soirée et par un temps ensoleillé, je n'ai pas réussi à trouver un seul serpent à mon arrivée.
J'ai par contre rencontré sur place le soir même A. Baron, le spécialiste des ursinii qui cherchait également et qui avait ses pochons bien remplis !
Pas étonnant donc que je n'en avais pas vu une seule !
Il m'a gentiment invité le lendemain pour faire des photos des bestioles et j'ai pu également l'aider à la recherche des serpents.
Cela fait 30 ans qu'il étudie et marque les ursinii (coupure de 2 écailles ventrales et qui repoussent noires par la suite). Il récupère à cette époque les femelles gravides jusqu'à la naissance puis marque les jeunes vipères, une excellente technique bien rôdée...
Il les connait donc pratiquement toutes, et ce jour là parmi les animaux capturés, il s'en trouvait une qu'il avait marqué voilà 10 ans mais qu'il n'avait jamais revu depuis... vraiment incroyable !
Cependant les dégradations du milieu sont la principale menace qui pèsent sur les ursinii, l'étude de Baron montre une disparition totale de l'espèce dans environ 40 ans, pas très réjouissant tout ça.
J'ai poursuivi ma route vers le Parc de Peneda-Gerês au nord du Portugal via un arrêt dans les Pyrénées espagnoles (toujours pas d'Euprocte grrr...), afin de rechercher Chioglossa. Animal strictement nocturne, il estive dans les crevasses des rochers lorsque le temps est très chaud (et c'était le cas !). Cependant j'ai réussi à en trouver 2 exemplaires près des fontaines et sources naturelles sans beaucoup chercher . Il semble donc assez commun dans ce secteur.
Je dois dire que j'ai été surpris par la rapidité de la bête, j'ai en effet perdu mon premier Chioglosse en essayant de faire une photo, il s'est faufilé tel un serpent et je ne l'ai plus revu !! Rien à voir avec les Salamandres tachetées par exemple !
J'ai cherché aussi la Vipère de Lataste normalement bien présente ici mais malgré des "spots" et tous mes efforts de recherche matin et soir, je n'en ai pas vu une seule, trop chaud ? trop de vent ? je n'en sais rien mais j'ai parcouru des kilomètres et des kilomètres sans succès.
J'ai seulement réussi à voir de nombreux Lézards, de Schreiber notamment (L. schreiberi), certains étaient assez gros d'ailleurs.
Une recherche au nord du Parc côté espagnol m'a permis de trouver une (et une seule !!!) Vipère de Séoane (Vipera seoanei),le long d'un muret de pierre. Evidemment surpris par la fuite de l'animal, ce qui arrive souvent lorsque l'on ne voit rien pendant un bon bout de temps, j'ai peut-être voulu la capturer dans la précipitation ce qui m'a valu au bout du compte une belle morsure à l'index gauche (évidemment la main qui n'avait pas de gant !).
Résultat : gonflement des doigts, de la main puis du bras jusqu'au coude... mais bon, douleur supportable ; j'étais surtout énervé par le temps perdu à trouver un centre de soin un dimanche en plein dans les montagnes ibériques, au lieu de poursuivre mes recherches !
Ceci dit, cela ne m'a pas arrêté et j'ai finalement quand même fait mes photos, je n'ai pas été mordu pour rien au moins...
Pour l'anecdote j'ai rencontré dans le centre de soin un espagnol qui a vécu une trentaine d'années en France et qui a une maison en Espagne, il m'a invité pour le déjeuner et nous avons parlé un peu reptiles.
Il avait sur son terrain certainement des Couleuvres de Montpellier mais qu'il a hélas tuée... Il me racontait que celles-ci buvaient le lait des vaches au pis et que les veaux mouraient à cause de cela faute de lait...
"Cela a été découvert car les habitants ont mis de la farine sur le sol et ont vu les traces que les serpents avaient laissé" me racontait-il.
Impossible à convaincre, les légendes ont décidemment la vie dure, surtout dans les campagnes, fichtre ! :evil: :evil: :evil: :evil:
Globalement peu de serpents donc et un peu déçu sur ce point, il faut dire que je ne suis pas resté très longtemps sur place, mais j'ai réussi à compenser par de la photo d'insectes, au moins on trouve toujours des espèces intéressantes un peu partout...
J'en profite d'ailleurs ici pour lancer un appel concernant certaines espèces de Reptiles et d'Amphibiens que j'envisage de photographier bientôt comme le Pélobate brun, Crapaud vert, Sonneur à ventre jaune, Euprocte des Pyrénées, Coronelle girondine, Couleuvre tesselée, d'esculape, même Vipère aspic ou berus en phase mélanique etc etc, je suis preneur d'infos sur des secteurs précis ou je pourrai les trouver assez facilement ; car d'expérience on passe un temps fou à chercher quand on ne connais pas bien les coins, CQFD !
Voici ci dessous qq photos juste pour le plaisir des yeux :
Image
Image
Image
Vipère d'Orsini (V. ursinii) proche de la mue, Mont Serein. © F. Deschandol / Ph. Sabine
Image
Lézard des murailles (P. muralis), Mont Serein. © F. Deschandol / Ph. Sabine
Image
Image
Chioglosse portugais (C. lusitanica), Peneda-Gerês, Portugal. © F. Deschandol / Ph. Sabine
Image
Image
Image
Lézard de Schreiber (L. Schreiberi), adulte et jeune, Peneda-Gerês, Portugal. © F. Deschandol / Ph. Sabine
Image
Image
...et ma tortionnaire : la Vipère de Séoane (V. seoanei), Peneda-Gerês, Portugal. © F. Deschandol / Ph. Sabine
Modifié en dernier par Franky le 12 sept. 2006 07:19, modifié 3 fois.
Avatar du membre
Pierre-Yves
admin
admin
Messages : 3307
Enregistré le : 31 janv. 2006 14:22
Localisation : Genève, Suisse
Contact :

Message par Pierre-Yves »

Silence dans la salle !!
Regardez ces images, fermez les yeux et évadez vous amis naturalistes.
Ton texte et tes images ont juste provoqué ce qu'il me fallait: de l'évasion, du plaisir, des émotions, un texte intéressant, vivant, des images de qualité et la découverte d'une région.
Alors là je te tire mon chapeau, merci, encore merci.
Le Lacerta schreiberi femelle est splendide, je ne l'ai jamais vu.
Pour observer les vipères, le mieux est par temps post pluie, légèrement couvert, surtout sans vent et si possible en avril.
Pour l'ursinii, je connais bien le Mont Serein, pas pour la vipère mais parce que je grimpe le Ventoux à VTT et je compte y aller le 10.09 avec des amis.
Juste un lien pour la localisation du parc:
http://peneda-geres.naturlink.pt/localiz.htm
Pour les autres infos que tu demandes, tu peux trouver le plus proche de chez toi Bufo viridis, Pelobates fuscus, Bombina bombina, Vipera ursinii, Lacerta agilis: les bords du Neusiedlersee en Autriche et la frontière austro-hongroise.
voir:
http://www.batraciens-reptiles.com/neus ... aciens.htm
Si tu comptes y aller, je t'accompagnerai peut-être.
Manice

Message par Manice »

Le lézard de Schreiber est fabuleux :!:
Je pense que le dernier était juvénil pour avoir ces couleurs ??
Très jolies photos
djp_phillips

Message par djp_phillips »

oui les jeunes ont le motif pareil, et meme parfois motif style timon
Avatar du membre
Franky
membre senior
membre senior
Messages : 209
Enregistré le : 16 mai 2006 19:25
Localisation : Le Havre
Contact :

Re:

Message par Franky »

Merci ! Oui, schreiberi est un vraiment splendide lézard, même les jeunes sont superbes et en plus il n'est pas rare dans ce secteur, par contre il est relativement farouche et difficile à photographier...
Avatar du membre
Pierre-Yves
admin
admin
Messages : 3307
Enregistré le : 31 janv. 2006 14:22
Localisation : Genève, Suisse
Contact :

Message par Pierre-Yves »

djp_phillips a écrit :oui les jeunes ont le motif pareil, et meme parfois motif style timon
pour ceux qui ne connaissent pas les noms latins: les lézards de Schreiber juvéniles ressemblent parfois (au niveau du motif) aux jeunes lézards ocellés (Timon lepidus).
PowerEdge

Message par PowerEdge »

superbes photos, merci...
ArgusAzure

Message par ArgusAzure »

bravo pour le texte et pous les magnifique photos!
(Tu as carom qui as trouvé un Euprocte des Pyrénées dans la rubrique "les urodèles")
Si tu as le droit de nous dire, tu les fais pour qui tes photos? Pour illustrer des livres, pour des magazines?
Modifié en dernier par ArgusAzure le 04 sept. 2006 09:19, modifié 1 fois.
Avatar du membre
Franky
membre senior
membre senior
Messages : 209
Enregistré le : 16 mai 2006 19:25
Localisation : Le Havre
Contact :

Re:

Message par Franky »

Merci... En fait en tant que professionnel, je publie dans plusieurs magazines en France (comme Terre Sauvage par ex.) mais ça peut être aussi pour des plaquettes, des livres, des brochures etc. Je suis également dans une agence nature-environnement qui se charge de la commercialisation des photos... voilà qui répondra à ta question !
++
noussnouss

Message par noussnouss »

un merci des antipodes,
superbes tes photos et merci pour le texte tres vivant... j'ai particulierement aime que les touristes nique niquent.... ( cf. "les touristes ne se privent pas pour débouler et nique-niquer à cet endroit... en laissant parfois bouteilles et emballages")... c'est trop joli pour ne pas etre releve... je m'offre donc ce plaisir! :roll:
Répondre