accueilbatraciensreptilespages du naturalistela photo du moisalbum photoforumme contacter

Les Agamidés, les Geckonidés et les Chamaeleonidés, quelques reptiles rencontrés en terrariophilie.



Eublepharis macularius                    Chamaeleo calyptratus

Un agamidé

nom scientifique: Pogona vitticeps. Reptile, saurien.
nom courant: agame barbu d'Australie.
répartition géographique: Australie.
mœurs: diurne, terrestre et semi-arboricole.
habitat: savane semi-désertiques, forêts d'eucalyptus.
dimorphisme: mâle plus grand, tête plus forte, barbe noire en période de rut, présence de pores fémoraux.
Femelle sans pores fémoraux et plus petite. A noter qu'il y a des mâles dominés qui présentent les mêmes caractéristiques que les femelles.
taille: de 40-60cm pour les mâles de la forme "germanique".
nourriture: criquets, grillons, cafards, coléoptères, lépidoptères, hyménoptères, souriceaux, petits oiseaux, autres petits reptiles et même leurs propres jeunes. Il a bon appétit, le bougre! Cette espèce est également    végétarienne: luzerne, cresson, fleur de dent-de-lion, choux vert et frisé, mâche, tomates, fruits.
terrarium: vaste, 120/80/80 cm pour 4 individus, de type désertique. Le substrat sera composé de sable de corail d'aquariophilie, cher mais a beaucoup d'avantages. Quelques plantes robustes, mais pas indispensables car ils adorent en croquer et grimper dessus. Températures requises: entre 35° au point le plus chaud et 25° au point le plus "froid". Nuit de 15-20°. Possibilités de cachettes, bac pour se baigner et boire!
reproduction: après une période de repos s'étalant de novembre à décembre, durant laquelle on abaisse la température à 25° le jour et 18° la nuit, la température du terrarium est remontée progressivement, jusqu'à atteindre ses valeurs initiales. L'accouplement aura donc lieu après cette période. Quand la femelle gratte le substrat avec frénésie, il faut s'attendre à une ponte de 10-25 oeufs dans les 10 jours. Prévoir un bac de ponte fait de sable humide. Une fois pondus, les oeufs seront transférés dans un bac d'incubation dont le substrat sera composé de vermiculite ou de tourbe humide, mais non détrempée, à une température comprise entre 27 et 32°. J'utilise la couveuse garnie de tourbe avec câble chauffant en dessous, et j'obtiens 100% de réussite. Au bout de 60 jours, les petits commencent à éclore.  Prévoir 2-3 pontes par saison et se munir d'un solide garde-manger pour l'élevage des jeunes, sans oublier le calcium, la vitamine D3 et les U.V indispensables.
particularités: le Pogona vitticeps possède un sens de la hiérarchie très développé: en captivité comme dans la nature, les groupes seront dirigés par un mâle dominant. Les "combats" entre mâles seront fréquents mais jamais dangereux. Ils consisteront en une parade d'intimidation (barbe et flancs gonflés, changement de couleur et pincements au niveau de la tête, le tout en tournant en rond). Soyez donc vigilants que les dominés s'alimentent de la même manière que les dominants. Séparez-les en cas de besoin pour le temps du repas. Vit entre 4 et 8 ans.
Avec la popularisation des NAC (nouveaux animaux de compagnie), de nouvelles colorations sont apparues à force de sélection: les formes "pastel", "sandfire", "red", plus ou moins"gold", ...je me moque...la forme géante germanique, la forme Disney et la forme Toy's story,...je rigole encore plus...et j'attends avec grande  impatience la phase "Star Wars" avec hémipénis au laser intégré !!!! Restons sérieux, ces différentes colorations n'ont de finalité qu'un argument commercial: plus l'animal possède une couleur inhabituelle, plus il devient cher! CQFD!


Pogona vitticeps, © Yann Fulliquet

Pogona vitticeps, © Yann Fulliquet

Pogona vitticeps, © Yann Fulliquet


Voir des photos de la ponte de Pogona vitticeps

Un geckonidé

nom scientifique: Eublepharis macularius
nom courant: gecko léopard.
répartition géographique: Pakistan, Afghanistan et nord-ouest de l'Inde.
mœurs: nocturne, terrestre, creuse des terriers, très territorial entre mâles.
habitat: semi-désertique.
dimorphisme: le mâle a des taches plus petites et plus denses sur la tête, possède une rangée de pores pré anaux en forme de "v" et a la tête plus forte et plus triangulaire.
taille: 20-25cm.
nourriture: insectes rampants et bébés rongeurs.
terrarium: de type désertique, possibilité de disposer des plantes grasses et cactées, substrat constitué de sable fin ou de corail (éviter le sable de quartz), température comprise entre 25-35° le jour, température ambiante la nuit. Ne pas oublier une gamelle d'eau.
reproduction: de mai à fin juin, la femelle pond deux  oeufs tous les 15 jours dans un lieu humide: sable ou tourbe. Incubation de 27-31° pour obtenir un maximum de femelle, de 31-32.5° pour avoir plus de mâles.
Naissances au bout de 2-3 mois suivant la température d'incubation.
J'ai accidentellement dépassé les 33,6° durant au moins 4 heures et je n'ai jamais eu de pertes dues à l'excès de chaleur. Ma devise: oeuf fécondé, bébé né, patron comblé! J'ai toujours obtenu 100% de réussite.
particularités: ne jamais mettre deux mâles dans le même terrarium, vu leur territorialité, il existe un risque de bagarre avec blessures graves voir mort d'un concurrent; cette recommandation vaut pour l'ensemble de la famille des Geckonidés.
Sa manière de chasser est très particulière aux membres terrestres de la famille: ils s'approchent subrepticement de leur proie et, arrivés à bonne distance, se dressent sur leur pattes, frétillent leur queue à la manière des chats et bondissent en saisissant la victime avec leurs mâchoires. Ces lézards peuvent  se nettoyer les yeux avec leur langue. Ils mangent leur exuvie après la mue.


Eublepharis macularius

Eublepharis macularius

Eublepharis macularius

Eublepharis macularius


D'autres images et différentes phases d'Eublepharis macularius.

Un chaméléonidé

nom scientifique: Chamaeleo calyptratus
nom courant: caméléon casqué.
répartition géographique: sud de l'Arabie Saoudite, Yémen, montagnes et plateaux du Yémen.
mœurs: diurne et essentiellement arboricole.
habitat: biotopes arides, buissons et arbustes.
dimorphisme: mâle plus grand, plus coloré, casque plus développé, présence d'un ergot sur les pattes arrières.
Les femelles commencent à prendre de la couleur lorsqu'elles sont prêtes pour la reproduction: vers 8-9 mois, alors qu'elles étaient vertes avec des raies blanches cernées de gris ou brun, des rayures bleues commencent à apparaître le casque ainsi que des points bleus sur les flancs, des marbrures brunes et des contrastes dans le vert de fond plus  marqués. Fait amusant, sous le "stress" de la vue d'un bipède, la femelle devient en quelques secondes terne et à nouveau vert tendre. Lorsqu'elles sont prêtes à pondre, elles deviennent noires avec des taches claires.
taille: de 35cm pour les femelles, jusqu'à 60 cm pour les mâles.
nourriture: insectes volants et rampants, grillons et criquets, souriceaux. Espèce très vorace, comme la plupart des caméléonidés. Adulte, il mange également des fruits et des fleurs (dent-de-lion), ainsi que des feuilles du  Crassula qui décore son terrarium. Le choux vert ou frisé leur apporte le meilleur % phosphore/calcium, et ils en mangent  volontiers. Une coupelle contenant de l'os de seiche râpé leur fournira l'apport en calcium dont ils ont besoin: ils viendront  "taper" dedans avec leur langue.
terrarium: de grande taille, h=120/l=60/p=80cm est un standard pour un spécimen. En effet, cet espèce est très territoriale, comme les autres membres de la famille et ne supporte la présence d'aucun membre de la famille, excepté le sexe opposé, et encore, cela dépend du caractère de chacun! Température de 25-35° le jour, de 15-20° la nuit. Lampe U.V indispensable.
reproduction: séparer le couple un certain temps, si il arrive à se supporter, remettez-les ensemble, et attendez l'accouplement. Si tout va bien, la femelle qui aura arboré des couleurs plus vives, ira déposer ses oeufs dans un bac garni de tourbe (garde l'humidité et est fongicide)  que vous aurez préalablement installé.
L'incubation est particulièrement longue:entre 6 à 7 mois! avec une hygrométrie de 98% et une température
comprise entre 28-30°. La ponte comprend en général entre 30 et 50 oeufs; un record vient de m'être signalé
le 7.12.01 par Franck Lefèvre, celui d'une femelle ayant produit 91 oeufs dans un élevage français!!!
particularités: territorial, solitaire et caractériel, un tantinet colérique, le tout saupoudré d'un zeste de panique lorsque vous le saisissez ! Joyeux programme!. Émet une sorte de vibration interne à la manière des blattes  souffleuses de Madagascar lorsqu'il est manipulé. Ouvre grand la gueule, adopte des couleurs foncées et se gonfle lorsqu'il a peur. En dehors de cela, il vous fera exploser d'admiration et de rire par ses péripéties acrobatiques (possède un queue préhensile, des doigts soudés par paire de 2 et 3, des yeux dirigeables tout azimut). Avec l'habitude, vient manger à la main, n'ayez crainte de son projectile gluant que représente sa langue: il ne saisira que la proie que vous aurez eu l'amabilité de lui tendre. Miam, miam! A long terme, garder le couple séparé sinon la femelle risque de mourir d'épuisement à force de pondre. Leur vie est brève, de 4-5 ans.
L'utilité de leur "casque" pourrait avoir plusieurs fonctions, dont celle de recueillir l'humidité matinale et de réguler leur température lors des étés torrides.
Les caméléons ont la faculté de changer de couleur non pas à cause de leur environnement immédiat, mais surtout à  cause de leur états d'âme (stress, colère, domination, reproduction), de la structure du support sur lequel  ils se trouvent (support lisse ou rugueux) et de la température ambiante. Vous pouvez oublier de  demander à votre chouchou d'adopter les couleurs de votre pays en le plaçant sur un drapeau le jour de la fête nationale!
Ce reptile est tout à fait étonnant de par ses couleurs surtout marquées lorsqu'il est en colère ou lorsqu'il a peur. Son comportement de menace peut être impressionnant: il se gonfle, ouvre la gueule et souffle comme un diable! Il adopte les mêmes teintes lorsqu'il veut séduire un femelle.


Chamaeleo calyptratus jeune

Chamaeleo calyptratus femelle

Chamaeleo calyptratus femelle

 
Chamaeleo calyptratus mâle

  Chamaeleo calyptratus mâle effrayé



d'autres caméléons.

le caméléon commun.

haut de page

suivante