accueilbatraciensreptilespages du naturalistela photo du moisalbum photoforumme contacter

Les Leptodactylidés et les Dendrobatidés.


chute eau
Quel herpétologue n'a pas rêvé de chercher des batraciens dans ce type de paysage?
Moi, si! et cela m'arrivera peut-être un jour...

Dendrobates tinctorius

écoutez un fond sonore


Les leptodactylidés

La grenouille à grande bouche...
nom scientifique: Ceratophrys cornuta.
nom courant: Ceratophrys cornu
répartition géographique: bassin Amazonien et Guyanes.
mœurs: nocturne, chasse à l'affût tapie dans l'humus des sous-bois. Terrestre, ne se rend dans les mares que pour se reproduire.
habitat: humus de forêts tropicales, litières de feuilles mortes, terrains marécageux en eau peu profonde.
dimorphisme: mâle nettement plus petit (7cm) que la femelle (12cm), callosités sur les pouces des mâles.
chant: écoutez le!
nourriture: dotée d'une puissante mâchoire, cette grenouille est capable de happer des proies presque aussi volumineuses qu'elle, jusqu'à 2/3 de sa taille...rongeurs, autres batraciens, reptiles, oiseaux, insectes etc.
terrarium: seuls des exemplaires nés en captivité sont ptoposés à la vente. Animal statique le jour mais se déplaçant la nuit, un bac de 80/40/40 cm suffit pour 2 individus. Tourbe, mousse, feuilles mortes, éviter les plantes qu'elles ont tendance à détruire ou alors les disposer dans des grands pots. Température de 22-26°. Bac d'eau pas nécessaire si le sol est suffisamment humide. Attention, ce sont de très mauvaises nageuses, elles peuvent se noyer si la hauteur d'eau est trop importante.
reproduction: difficile en captivité, sauf dans les élevages équipés et avec l'aide de traitements hormonaux. Ponte d'environ 500 oeufs, incubation de 24 heures. Dans la nature, le couple se rend à l'eau à la saison  des pluies.
particularités: sa vie de Gargantua commence déjà à l'état larvaire: les têtards commencent par s'entre-dévorer avant d'en finir avec ceux d'autres espèces. Les têtards doivent donc être élevés séparément. Adulte, il est fortement recommandé de les maintenir seuls. J'ai naïvement cru pouvoir garder un couple ensemble car le mâle était à peine plus petit que la femelle; le lendemain matin, celui-ci était dans la gueule de sa "promise", mort, avalé aux deux tiers et le museau en partie digéré...
Une autre fois, mon deuxième mâle m'a réveillé vers 2h avec des cris de détresse: en essayant de les séparer, la même "fiancée" en a profité pour me saisir la base de l'ongle du pouce droit... ouille! Le malheureux a fini aux soins intensifs avec une patte blessée et des applications de pommade antibiotique (batramycin).

Admirez les couleurs de ces monstres, camouflage parfait dans les sous-bois:


Ceratophrys cornuta, © Frank Deschandol

Ceratophrys cornuta, © Frank Deschandol

Voir plus d'images de Ceratophrys...


Les Dendrobatidés, quelques exemples

Le teinté du Brésil...
nom scientifique: Dendrobates tinctorius
nom courant: grenouille vénéneuse, dendrobate.
répartition géographique: Guyanes et Brésil.
mœurs: diurne.
habitat: forêts tropicales, vit au sol mais grimpe très facilement aux arbres. Se réfugie et pond à la base des feuilles des broméliacées.
dimorphisme: mâle plus petit (4cm), avec les disques adhésifs des pattes avant faisant le double de ceux des femelles plus grandes (5-6cm).
chant: sorte de "bzzzzz", comme le bruit que ferait un néon qui a des ratés, chant à peine perceptible: écoutez-le!
nourriture: très petits insectes, micro grillons, drosophiles, pucerons. Elles semblent tirer leur toxicité dans l'absorption d'insectes en possédant dans la nature. Cette toxicité se perd en captivité, la nourriture étant différente.
terrarium: interdite de détention, fait partie de la faune de Guyane.
reproduction: le mâle placé sur une feuille, attire la femelle par son chant. Celle-ci dépose de 4-10 oeufs que le mâle féconde aussitôt. Après environ 10 jours de développement, les têtards sont prêts à sortir de leur enveloppe, grimpent un à un sur le dos du mâle qui assure leur transport jusqu'au point d'eau qui est souvent la base d'une feuille de broméliacée; ils mesurent alors 1cm et sont disposés individuellement dans chaque cavité d'eau car ils sont cannibales. ils se nourrissent de cadavres d'insectes noyés ou d'œufs non fécondés déposés par la femelle. Contrairement à ce que souligne Mr. Nicolas Mauchaussee, dans son article du Pou d'Agouti, les éleveurs européens ne connaissent aucun problème d'atrophie des membres postérieurs du moment qu'ils nourrissent leurs jeunes avec un apport de calcium et de vitamine D3 suffisant. Cette affirmation est contredite par Mme Hélène VEILLEUX qui précise que les causes de ces affections peuvent être d'ordre génétique et même si la vitamine D3 joue un rôle préventif, il arrive parfois que des têtards naissent avec les membres atrophiés.
particularités: sa robe varie énormément suivant la région.
Les indiens d'Amérique du sud utilisent leurs sécrétions cutanées qu'ils récoltent en faisant cuire l'animal au- dessus d'un feu (lorsque les batraciens meurent, ils sécrètent tout leur venin) et en enduisent les pointes de leurs flèches pour la chasse. Une des grenouilles les plus toxiques: Phyllobates terribilis, dont les toxines sont mortelles pour l'homme que ce soit par voie sanguine ou parentérale. Il se produit une sensation de brûlure par simple contact manuel.


Dendrobates tinctorius, © Frank Deschandol

Dendrobates tinctorius, © Frank Deschandol

Dendrobates tinctorius, © Frank Deschandol

Dendrobates tinctorius, © Frank Deschandol

Dendrobates tinctorius, © Frank Deschandol

Dendrobates tinctorius, © Frank Deschandol

Quelques magnifiques autres exemples de dendrobatidés des forêts guyanaises, péruviennes et d'Amérique centrale.


Allobates femoralis, © Frank Deschandol

Allobates femoralis, © Frank Deschandol

Epipedobates trivittatus, © Frank Deschandol

Ranitomeya amazonica, © Frank Deschandol

Ranitomeya reticulata, © Frank Deschandol

Ranitomeya uakarii, © Frank Deschandol

Dendrobates auratus © Robin Duborget

Oophaga pumilio © Robin Duborget

Phyllobates lugubris © Robin Duborget

Allobates talamancae © Robin Duborget

Oophaga pumilio © Robin Duborget

Oophaga pumilio © Robin Duborget

Dendrobates auratus, © Frank Deschandol

Dendrobates auratus, © Frank Deschandol

Dendrobates auratus, © Frank Deschandol

haut de page

précédentesuivante