accueilbatraciensreptilespages du naturalistela photo du moisalbum photoforumme contacter

Les Bufonidés ou crapauds.


Bufo marinus               Bufo mauritanicus                  Bufo (Pseudepidalae) viridis

écoutez un fond sonore

Un crapaud Africain, le crapaud rouge

nom scientifique: Schismaderma (Bufo) carens
nom courant: crapaud rouge
répartition géographique: Afrique de l'est, jusqu'en Afrique du sud.
mœurs: crépusculaire et nocturne.
habitat: savane, proche des lieux humides.
dimorphisme: femelle nettement rouge, mâle brunâtre avec callosités sur les pouces. Les deux sexes sont de taille identique, environ 9 cm.
chant: discret, sorte de "ooomp" "kwooo", répété toutes les 1-2 secondes.
nourriture: toute sorte d'insectes rampants.
terrarium:tropical, avec alternance de périodes sèches et humides. Tourbe, mousse, petites plantes exotiques, abris en vielles tuiles.
reproduction: accouplement axillaire, 10000 oeufs environ à la saison des pluies. Pas connue en captivité.
particularités: comportement calme en terrarium, respecte les plantes. Résistant, un seul cas de "red-legs", infection grave provoquée par des bactéries Aeromonas hydrophila, traité avec des bains et des injection de tétracyclines en sous-cutané. Si vous avez obtenu du succès dans le traitement de cette maladie, contactez-moi.


bufo carens male bufo carens
Schismaderma (Bufo) carens, femelle à gauche, mâle à droite, © Bernard Dupont

Le crapaud géant d'Amérique du Sud

nom scientifique: Rhinella marina.
nom courant: crapaud géant ou crapaud marin.
répartition géographique: du sud du Texas jusqu'en Argentine. Introduit depuis son habitat d'origine aux îles des Antilles, du pacifique et en Australie, ainsi qu'en Floride pour lutter contre les ravageurs des plantations.
mœurs: nocturne, terrestre.
habitat: rarement en forêt, dans les savanes et plaines cultivées, jusque dans les habitations, les jardins d'hôtels (anthropophile) et les plages. Souvent observé le long des routes forestières qu'il utilise pour se déplacer.
dimorphisme: mâle plus petit, généralement brun uni, femelle plus grande (25cm) plus claire parsemée de taches marron à cuivrée. Glandes parotoïdes volumineuses et proéminentes. Les plus grands individus sont observés en Guyane française.
chant: écoutez-le!
nourriture: malheureusement tout ce qui bouge et passe à sa portée, y compris d'autres batraciens, rongeurs et reptiles.
terrarium: vaste, 80/40/40cm pour un couple, espèce relativement calme, de 20°-27°, quelques plantes robustes. Un bac d'eau n'est pas indispensable, il suffit de maintenir un coin du terrarium humide. 
reproduction: en saison des pluies, possible en captivité. Ponte pouvant atteindre 5 à 10000 oeufs. Les têtards sont petits et noirs, les jeunes crapelets mesurent de 10 à 12mm. A noter que les oeufs sont toxiques pour l'homme et peuvent être mortels en cas d'ingestion, les têtards également pour beaucoup de prédateurs.
particularités: en raison de sa très grande taille, doit être nourri avec des proies adaptées: criquets, souris, cafards. Introduit pour lutter contre les ravageurs de la canne à sucre, il a eu tôt fait de devenir un concurrent et prédateur pour la faune batrachologique locale (en Australie par exemple), éliminant petit à petit d'autres espèces d'anoures plus petites.


Rhinella marina femelle, © Robin Duborget

Rhinella marina mâle

Rhinella marina femelle



Et un des plus petits de la famille, Melanophryniscus stelzneri

Un crapaud d'Afrique du nord

nom scientifique: Bufo mauritanicus (Sclerophrys mauritanica, Amietophrynus mauritanicus).
nom courant: crapaud berbère ou de maurétanie.
répartition géographique: Maroc, Algérie, Tunisie, endémique à ces pays.
mœurs: nocturne. Hibernation possible au nord de l'aire de répartition. Estivation si points d'eau à sec.
habitat: steppes, oasis, lit d'oueds, forêts de chênes, bord de mer, Atlas jusqu'à 2600m, jardins d'hôtels, douches de camping... barrages, partout où il reste un peu d'eau en saison sèche.
dimorphisme: mâle plus terne en général, mais ce n'est pas systématique, taches brun olivâtre à rouge orangé, avant-bras très forts. Femelle de taille identique, fond clair avec taches brun-rouge très marquées, peut atteindre 15 cm.
chant: écoutez-le!
nourriture: insectes rampants, cafards, amphisbènes.
terrarium: de grande taille, sans plantes, sec avec un point d'eau.
reproduction: d'octobre à avril. Supporte l'eau saumâtre. J'ai observé des mâles chanter en Tunisie, à Hammamet, mi-août 1999, dans un "cloaque saumâtre" sur la plage, à 30 pas de la mer, cohabitant avec une population de Bufo viridis.


fiche technique détaillée


Bufo Mauritanicus Bufo Mauritanicus
Bufo mauritanicus, mâle à gauche et femelle à droite.

Un des plus beaux, le crapaud vert

nom scientifique: Bufo (Pseudepidalae, Bufotes) viridis.
nom courant: crapaud vert.
répartition géographique: Europe du sud (Italie, Corse, Sardaigne, Sicile, Majorque et Minorque, Balkans, Corfou, Grèce et îles avoisinantes), pourtour méditerranéen jusqu'au Maroc. Iran et Irak.
Europe de l'est (limite ouest en France, départements du Haut-Rhin, Alsace, Bas-Rhin et Moselle) jusqu'en Mongolie, Europe du nord: Allemagne, sud de la Suède. Moyen Orient jusqu'en Irak. Une des aires de répartition les plus étendues chez les Bufonidés.
mœurs: crépusculaire et nocturne. Supporte les extrêmes de température et de sécheresse.
habitat: steppes, biotopes sablonneux, bords de mer, carrières, barrages, partout où il reste un peu d'eau en saison sèche.
dimorphisme: mâle plus petit et plus terne. Individus d'Afrique du Nord plus grands, plus robustes et plus habiles à la chasse. Des  femelles de Tunisie, les plus grandes rencontrées, mesuraient 10cm. Les individus de Chypre sont relativement plus petits, de l'ordre de 6 centimètres.
chant: sorte de trille allant en s'amplifiant durant 4 secondes et répété 5 secondes après. Ressemble au chant de la courtilière. Écoutez-le!
nourriture: insectes rampants, grillons, chenilles, criquets, cafards, milles pattes, araignées etc..
vers de terre; cannibalisme parfois observé comme chez les autres membres de la famille si la différence de taille est trop importante.
reproduction: période assez longue, de novembre à juin suivant les régions (à Djerba, par ex. 2-3 pontes observées de janvier à juillet); à Hammamet, têtards observés en août. En Europe continentale, de mai à juillet. Ponte d'environ 10000 oeufs.
particularités: peut se reproduire également dans l'eau saumâtre. Protégé dans tous les pays de la C.E.E. Un des plus beaux membre de la famille.
notes expérimentales: des expériences comportementales ont été réalisées avec B. viridis sur les stimulis visuels; un individu à jeun depuis une semaine sera attiré par une proie de couleur rouge, alors qu'un individu repus sera attiré par un stimulus de couleur bleue. Un groupe de ces crapauds tenus dans les mêmes conditions (à jeun et repus) à qui on a proposé des stimuli de 3 différents gris et un noir, le stimulus noir sera choisi systématiquement.


Bufo viridis Bufo viridis crapaud vert
Bufo (Pseudepidalae) viridis femelle à gauche et au centre, mâle à droite.


Allez vous régaler en regardant les plus beaux crapauds verts

haut de page

précédentesuivante