accueilbatraciensreptilespages du naturalistela photo du moisalbum photoforumme contacter

La vipère aspic, Vipera aspis.

Promn'ons nous dans les bois, tant qu'le serpent n'y est pas...vous connaissez ?
Je ne voudrais pas vous effrayer, mais entre les chasseurs, les champignons vénéneux, les sangliers et bientôt le loup, il n'y a pas de quoi être rassuré lorsque l'on se promène dans la nature et particulièrement en lisière de forêt; c'est justement là que dame vipère a choisi son petit "chez soi" pour vivre en toute tranquillité. Il y fait doux le matin, chaud en fin de journée, et la forêt garde une certaine température afin qu'elle puisse emmagasiner suffisamment d'énergie pour chasser la nuit lors des canicules d'été.
Dame vipère se nomme l'aspic (Vipera aspis aspis), le deuxième "prénom" est là  pour spécifier la sous-espèce. Elle possède un caractère assez indolent, méfiez vous des eaux qui dorment. Si elle se sent en danger ou est acculée, elle pourra se montrer particulièrement agressive: imaginez vous face à un géant de 10 mètres muni d'un bâton qui ne cherche qu'à vous occire?
Les promeneurs discrets peuvent la rencontrer et l'observer en toute impunité lovée sur des talus, dans les pierriers, les murs exposés, au pied des haies et des lisières, de préférence non loin d'un cours d'eau, fossé, étang ou rivière. La chaleur c'est bien, mais l'hydratation c'est mieux, quoique par les temps qui courent, elle friserait la noyade! La plupart du temps, elle passera inaperçue, fuyant discrètement après le passage des randonneurs. Les serpents sont sourds mais possèdent une oreille interne qui captent les vibrations du sol: si vous souhaitez en observer, marchez sur la pointe des pieds en restant attentifs aux moindres mouvements, au moindre bruit, et observez les biotopes avec attention. Avec un peu de chance et d'intuition vous pourrez l'apercevoir quelque part sur la commune. Certains autres reptiles sont souvent confondus avec la vipère: la couleuvre vipèrine qui porte le même dessin en "V" sur la tête mais qui possède des plaques (=écailles) céphaliques nettement plus larges et l'orvet qui est un lézard apode (=sans pattes).
Sa tête est aplatie et triangulaire, le museau relevé, des écailles céphaliques (sur la tête) petites, une pupille verticale. Son corps est plutôt trapu, la queue courte, un dessin plus ou moins marqué en "zigzag" orne son dos: les individus de montagne sont plus marqués que ceux de plaine.
Elle est d'habitude de couleur cuivrée, brune ou olivâtre, grise avec les écailles ventrales chinées, bleutées, noires ou vert d'eau. La coloration dépend aussi de l'âge de l'individu et de l'approche de la mue: lorsque celle-ci s'annonce, les yeux deviennent opaques et la couleur de fond terne. Après la mue, vous pourrez observer un magnifique serpent possédant des couleurs chatoyantes et étonnantes, je fais des vers sans en avoir l'...Les vipères comme les autres serpents muent plusieurs fois l'an, ils renouvellent leur peau car leur corps s'agrandit; c'est un peu comme si vous deviez changer de taille de jupe après les fêtes de fin d'année!
Trêve de plaisanterie, passons aux données scientifiques. Notre ondulante et mordante des campagnes pointe son museau au soleil vers le mois d'avril et même en mars si les conditions météorologiques ne sont pas trop rudes. Le mâle recherche sa dulcinée aussitôt, même pas le temps de casser la croûte avec le Beaujolpif  et le Reblochon...Diantre, assurons notre descendance à défaut de l'assumer. Quatre mois plus tard, dame vipère met bas entre dix et vingt petits qui mesurent environ quinze centimètres; la vipère ne pond pas des œufs comme nos couleuvres mais donne naissance à des vipéreaux tout formés qui sortent de leur enveloppe embryonnaire dans les minutes qui suivent. Ils sont aussitôt capables de mordre et d'inoculer leur venin: en général, seules les personnes faibles, sensibles ou les enfants en bas âge peuvent courir un certain danger après une morsure de vipère adulte. Toutefois, des accidents nettement plus graves ont été répertoriés, rarissimes, telle une hémiplégie résultante d'un caillot de sang non diagnostiqué, impliquent une surveillance de 24 heures en milieu hospitalier. J'en ai fait plusieurs fois "l'expérience", avec des serpents plus dangereux, et je n'ai eu guère plus de symptômes qu'une main bien enflée...mais ne me prenez pas comme exemple! La couleuvre à collier résiste à une dose de venin capable de tuer 1200 souris, le blaireau, le loir, le lérot, le lapin, le chat et le chien (ah, enfin rassurés?) jouissent d'une certaine immunité.
Il est impératif, en cas de morsure, de garder son calme, de se rendre à l'hôpital le plus proche où vous serez mis sous perfusion et observation durant 24 heures; les sérums antivenimeux ne sont plus administrés de manière systématique à cause du risque allergique et de choc anaphylactique. Ne jamais se mettre de garrot, utilisez si vous le possédez l'Aspivenin, ne pas courir et se mettre à l'ombre ou au frais. Les symptômes que vous pourrez avoir en tant que personne adulte, en bonne santé et peu sensible sont une vive douleur au lieu de la morsure, suivie une heure après de sudations, nausées et palpitations. Mais attention, tout le monde ne réagit pas comme ça: certaines personnes sensibles pourront avoir des réactions allergiques et se retrouver à l'hôpital pour quelques jours avec des oedèmes, un bras enflé ayant "triplé" de volume et malades comme des chiens en vadrouille. D'autres facteurs peuvent entrer en ligne de compte: la quantité de venin inoculé, la température ambiante, la présence d'infection à l'endroit de la morsure, le lieu de la morsure.
A défaut de vous effrayer, elle peut vous rendre quelques menus services: elle bouffe des campagnols et souris de toutes sortes, quelques lézards et parfois des oisillons (plaignez-vous à BB).
Par contre, si vous voulez l'éviter, sortez par temps venteux ou entre octobre et mars: en principe, vous ne risquez plus que les chasseurs, les sangliers en fuite, les balles perdues ou le T.G.V.
Petites précisions: la vipère aspic mesure entre 50 et 70 cm pour les plus grandes et peut atteindre l'âge de 25 ans en captivité. Elle grimpe jusqu'à plus de 2500 mètres en montagne, et s'est permise de coloniser la France, la Suisse, le nord de l'Espagne et l'Italie. Les formes montagnardes (Vipera aspis atra)peuvent être soit sans dessin (concolor), soit très contrastées, soit noires avec plus ou moins de rouge ou d'argenté (mélanique ou mélanotique), soit comme les formes de plaine. La vipère aspic est très variable dans sa coloration.

Bonne Européenne, va!

Je rappelle que tous les batraciens et reptiles sont interdits de capture, de destruction et déplacements sur l'ensemble du territoire français, y compris la destruction de leurs biotopes.


Vipera aspis, Douvaine

Vipera aspis, Lozère

Vipera aspis, Lozère

Vipera aspis, Ventoux (84)

Vipera aspis, Alpes

Vipera aspis, Veigy (74)

Vipera aspis, Moulin de vert

Vipera aspis, Sixt (74)

Vipera aspis, Sixt (74)


Plus d'images de vipère aspic sur le forum.

haut de page

précédentesuivante